Les vieilles échoppes de Hong Kong immortalisées par le photographe Romain Jacquet-Lagrèze

Des boutiques encore ouvertes…mais jusqu’à quand ?

Romain Jacquet-Lagrèze vit depuis 2009 à Hong Kong. Subjugué par la dense et vibrante ville, il devint photographe et captura avec succès les tours vertigineuses mais également les petits magasins voués à disparaitre au fil des années. Entre la béton et la végétation, Hong Kong choisit de plus en plus la première option. Ainsi, outre les gratte-ciel tape-à-l’oeil, Romain immortalise une dernière fois les vieilles boutiques avant leur disparition prochaine. En effet, si certaines habitations sont rénovées et protégées, les plus modestes quartiers sont soumis à une pression des investisseurs mobiliers qui ne souhaitent qu’une chose, raser le passé et construire de grandes tours pour y loger une population grandissante, au grand dam des échoppes qui disparaissent. 

À LIRE :   Rodolphe Sebbah promène son regard de photographe espiègle dans Paris
Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong Hong Kong

Plus d’informations: Site Romain Jacquet-Lagrèze