Tu ne le sais peut-être pas, mais tu es un grand sportif.

Le sport comme école de la vie ?

 

Dans la case « Quelle activité sportive faîtes-vous ? » tu as tendance à mettre « rien« , pourtant à y regarder de plus près, tu es un grand sportif dans l’âme. Même si tu as tendance à l’oublier.

sportif

Chaque jour il est question de sport, de résultats, de polémiques, de performances ou d’exploits. La passion sportive est là tous les jours, que vous le vouliez ou non. Et ce ne sont pas les exemples qui manquent : tu te réveilles un matin, la France a gagné la coupe Davis, le lendemain le pays entier se voit déjà champion du monde de foot après le tirage favorable et une fois de plus Teddy Riner est sacré champion du monde… Pour la dixième fois !

teddyriner_creditagricole1600

 

D’ailleurs si t’as envie de te frotter à Teddy pour prendre des vacances anticipées suite aux contusions, n’hésites pas, il sera à Paris le 13 décembre prochain, à l’occasion de la social room du Crédit Agricole, pour illustrer les valeurs du sport. Tu penses que tu ne feras pas le poids une seconde face à ce géant du judo, pourtant, détrompes-toi, ton quotidien est rempli de prouesses sportives insoupçonnées.

En fait, chaque jour, tu réalises des performances hors normes – quasi bioniques même. Cependant, malgré le nombre incalculable d’heures passées derrière ton ordinateur ou devant ta console, tu as encore quelques muscles.

Tu commences en général dès le matin. Dès le réveil plus exactement. Déjà parce qu’ouvrir ses deux paupières c’est pas SI facile et ensuite, parce qu’il en faut de la force pour soulever une fois sa couette, puis changer d’avis, encore, encore et encore. Là, sans exagérer un seul instant, t’es quand même en train de faire du soulevé de terre à froid et ce n’est pas donné à tout le monde. Mais alors quand tu finis par sortir du lit en roulé-boulé, là, on dit chapeau l’sportif.

couette

                                             #persévérance

 

Le problème, c’est que ta persévérance t’a fait perdre beaucoup de temps. Résultat, t’es sérieusement en retard pour le taf. Là, plus le temps de se concocter un joli petit déjeuner ou de se faire couler un bain. Tu prends une douche éclair, choisis au hasard ta tenue et c’est parti. 

Comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, tu réalises, une fois après avoir posé ta carte Navigo qu’on est le premier du mois. Tu te retournes et au vu de la queue de personnes qui attend son tour pour recharger la leur, c’est sûr, t’es dans le pétrin. Tu décides, par respect des coutumes, de suivre le rang et d’attendre patiemment ton tour. Comme la majorité des gens sont dans ton cas, ça va bizarrement assez vite.

navigo

Jusqu’à ce que ce soit au tour du petit couple mielleux juuuuste devant toi. Des gentils touristes qui ont le temps, mais alors vraiment ! Ni une ni deux, au bout de 5 minutes à les voir galérer, tu te décides à leur filer un coup de main. Ton anglais est à couper au couteau mais s’il y a bien un truc que tu gères c’est cette machine – chacun ses passions. En deux coups de roulette c’est réglé, en plus, ils t’offrent même un ticket pour te remercier. Un mal pour un bien, tu peux partir en sprint et tenter de rattraper ton retard. 

Il est 8h44 et c’est blindé de monde. Il est temps de faire un slalom et de montrer de quel bois tu te chauffes. Tu cours et tes jambes vont tellement vite que même toi t’as du mal à réaliser que ce sont les tiennes. Au bout de quelques grandes foulées, tu te dis que tu n’as quasiment rien perdu de tes cours de sprint et d’endurance de 4ème. La seule différence, c’est qu’une fois arrivé dans le métro, ton côté sportif disparaît aussi vite qu’il est apparu. Tu sues à pleines gouttes, tu tousses, et t’es essoufflé comme si t’avais fait un trek de 5 mois – jamais dans l’excès. Tu termines cette épopée en te transformant en Teddy Riner et en usant de tactiques et prises que seul toi connais pour sortir de ce foutu métro. 

metro
sportif
#dépassementdesoi

Alors que tu pensais avoir fait le plus gros de la journée, ton arrivée au bureau est attendue comme le Messie. Tu as 15 minutes de retard, t’es en stress total. Bonne nouvelle t’es pas viré, mauvaise nouvelle, l’énorme dossier sur lequel ton collègue travaille depuis 2 semaines doit être rendu plus tôt que prévu. En fait, c’est à rendre pour dans 4heures. Là, tout le monde met la main à la pâte. T’en es presque ému ! À la fin des 4heures, vous arrivez à bout du dossier et pour fêter ça, vous décidez d’aller manger un petit truc vite fait. Parce que si Michel est quasiment peinard maintenant qu’il a envoyé le dossier, toi t’as 4heures de retard sur tes propres affaires. Donc, encore une fois, pas vraiment le temps. Arrivé en bas des escaliers, ton collègue réalise qu’il a oublié son portable. Il n’aura même pas le temps de finir sa phrase que t’es déjà en train de gravir les marches 4 par 4. T’es plus à ça près aujourd’hui et tu n’as pas de temps à perdre.

boulot

                                   #Solidarité

Problème réglé. La journée de taf se termine après un vrai marathon et tu rentres chez toi. On est vendredi, t’as fini ta semaine comme un champion et envie de fêter ça avec qui de droit.

T’appelle tes potes et tu organises donc un petit repas / apéro. Tu descends faire trois courses – on ne mentionnera même pas les 6 étages que tu dois te taper

escalier

et pars sur des œufs mimosa et autres mets délicieux. Encore une expérience culinaire qui te montre que finalement, t’en as dans les bras. Au bout de 5 minutes à tenter de faire monter ta mayo, ton bras fait une crise d’épilepsie. Tu voulais faire du bon, du maison, du frais. Ce sera frais et fait maison mais franchement moyen.

Tes potes arrivent et après un bon début de soirée vous vous décidez à partir en club tous ensemble. Ton déhanché fait chavirer quelques têtes et t’es sérieusement à bout de cette journée sportive interminable. Donc à la fermeture, tu décides de rentrer. Au choix : Uber, taxi, Vélib ou Gobee bike ?

Allez, t’es plus à ça près, tu rentres en vélo. Une fois à la maison, ton corps entier crie à l’aide, tu t’endors en deux secondes chrono. Bien joué.

 

À LIRE :   Les gifs envahissent Paris

Comme on est tous des sportifs et pas forcément des champions – tout dépend du domaine – on te donne rendez vous le 13 décembre prochain avec le champion du monde Teddy Riner (seulement 10 fois…)  pour une social room autour des valeurs du sport partagées par le Crédit Agricole. L’occasion d’interagir avec Teddy et de faire (res)surgir le sportif qui sommeille en toi.

Plus d’informations à suivre.

PS : On vous demandera juste de ne pas demander à Teddy Riner de chanter. Merci d’avance pour la communauté.

teasing_live_teddy

 

agricole