La Terre a vu l’émergence de nouveaux continents…de plastique

Le plastique, le grand monstre des océans à supprimer

plastique

La photographe Caroline Power a récemment capturé des images choquantes d’une île de déchet dans la mer des Caraïbes. Contrecarrant avec l’image paradisiaque des îles, cette poubelle flottante de deux kilomètres déborde de quantités monstres de sacs plastiques, fourchettes, bouteilles, paquets de chips, ballons de foots… Après la publication des photographies, Caroline a reçu énormément de mails de la part de groupes environnementaux, scientifiques, ingénieurs et individus soucieux de communiquer sur ce problème et aider. A l’inverse, des locaux et gérants d’écoles de plongée ont communiqué leur mécontentement de cette « mauvaise publicité » pour le tourisme.

plastique plastique plastique

Les images font malheureusement résonnance avec le 196ème état terrestre, un 7ème continent de plastique découvert en 1997 lors d’une régate par le skipper américain Charles J.Moore. Agrégés dans le Pacifique Nord suite à l’effet des courants, les déchets s’empilent d’année en année et atteignent aujourd’hui une taille bien plus grande que le territoire français. Cette décharge plastique a fait dernièrement l’objet d’une campagne par l’association Plastic Oceans Foundation. Soutenue par Al Gore, le cinéaste militant, elle demande à reconnaître le continent comme un véritable pays. La demande pour le moins incongrue cherche avant tout à créer un buzz médiatique et ainsi marquer les consciences des citoyens planétaires. Drapeau, passeport, monnaie et timbres ont déjà été ironiquement inventé.

plastique plastique plastique

Si la sonnette d’alarme est tirée depuis bien longtemps, les continents situés dans des eaux non territoriales n’appartiennent à aucun Etat, chacun laissant son voisin gérer l’épineux problème. Pourtant, le ravage est planétaire et concerne donc tous les êtres humains, car le plastique blesse et tue des animaux marins…mais également des Hommes. Ingérées par les poissons, les microparticules se retrouvent dans leur corps et finissent dans nos assiettes. En 2050, des estimations rapportent que l’océan sera peuplé de plus de plastique que de poissons. Fini les eaux limpides, le futur sera un océan de déchets.

plastique

 

Plus d’informations : Page Facebook Caroline Power