Sophie Haris-Taylor et ses photographies intimes, douces et satinées

Quand le quotidien devient une source d’inspiration

harris

Sophia Harris-Taylor c’est des clichés bruts qui ne cherchent pas à vendre un bonheur artificiel, bien au contraire. À travers ses photos on peut aisément ressentir les doutes, les peines, les rires et les déceptions de ses modèles. Et justement, si ses photos sont si puissantes c’est que Sophia Harris-Taylor ne choisit pas ses muses au hasard. Dans sa série MTWTFSS Chapter 2*, elle nous livre un véritable journal intime avec des oeuvres qui nous immergent dans son quotidien, celui de ses amis, de son amoureux et de sa soeur – avec qui elle a des relations difficiles. Des liens particuliers qui jouent un rôle fondamental dans le processus créatif de la photographe londonienne. N’ayant aucune gène, aucune crainte, elle fonctionne à l’instinct, en fonction de ce qu’il se passe sous ses yeux. Résultat : des portraits remplis d’émotion et de douceur. À 29 ans, Sophie Harris-Taylor s’est imposée dans son art avec son style, sa spontanéité et son regard. Et dire que tout ça n’est que le résultat du hasard. Elle qui a découvert la photo après s’être vu offrir un appareil photo jetable

On vous laisse avec une sélection des photos sa série MTWTFSS Chapter 2.

*Entre 2010 et 2015 elle avait réalisé un premier chapitre. 

harris harris

 

Plus d’informations : Facebook / Instagram