Le cannabis, le médoc de l’avenir ?

Lutte contre les maladies grâce au cannabis !

cannabis

Tu l’as bien entendu ! Le cannabis est un médicament d’avenir. Le cannabis est une des plantes les plus anciennes de toute l’humanité, et ses vertus médicinales sont mentionnées dans le traité médical de l’empereur légendaire chinois Shen Nung dès 2700 avec JC. D’après un reportage ARTE, l’usage médical du cannabis est considérablement bénéfique, puisqu’il permet la diminution des nausées induites par les chimiothérapies anticancéreuses, et de soulager les douleurs liées à la sclérose en plaques.
Il ne s’agit pas de devenir accro et de s’abîmer la santé, mais des recherches scientifiques ont montré qu’une dose plus forte de Cannabidiol que de Tétrahydrocannabinol (anti-inflammatoire) pourrait réduire les risques comme la paranoïa et les troubles de la mémoire.

cannabis

En 2014, un nouveau médicament faisait son apparition : le Sativex, un médicament à base de cannabis en spray buccal serait un traitement efficace afin de lutter contre les douleurs dues à la sclérose en plaques et soulagerait ainsi les douleurs engendrées par la maladie. Le médicament fait écho à « sativa », qui correspond au chanvre cultivé. De nombreux pays européens tels que  l’Angleterre, l’Espagne, la Norvège, l’Allemagne, la Suède, l’Autriche, la République tchèque mais aussi le Luxembourg ont autorisé le médicament.

cannabis

Cancers, SIDA, sclérose en plaques, troubles de l’hyper-activé, myopathie, ou encore maladies de l’intestin : d’après certains patients ainsi qu’une grande partie du monde médical international, il serait plus facile de tolérer la douleur sous cannabis. En Allemagne, 5 à 7 millions de personnes souffrent de douleurs chroniques, et un patient sur deux ne dispose pas d’assez de moyens pour lutter contre la douleur. Souvent, on remarque que les patients développent une résistance. De ce fait, le recours à d’autres médicaments devient impératif, et les produits issus du cannabis sont utilisés dans le traitement de multiples douleurs. Bien que les opiacés (substances dérivées de l’opium), comme la morphine et le tramadol, soient des antidouleurs très puissants, dans certains cas le cannabis et le Dronabinol (anti-inflammatoire à base de cannabis) sont plus efficaces.

À LIRE :   S'habiller: Déterminisme social ou libre arbitre ?
cannabis

Ainsi, aux Pays-Bas, mais aussi en Israël et au Canada, l’accès aux médicaments à base de cannabinoïdes est assuré depuis plusieurs années selon des modèles différents. Aujourd’hui dans de nombreux États Nord-Américains, il te suffit d’une simple ordonnance de ton toubib pour te procurer différentes variétés de weed, souvent cultivées localement en toute légalité. Nous en sommes bien loin en France. Quoique l’expérience américaine ait été bénéfique pour l’ensemble de la population du pays, la légalisation du cannabis reste néanmoins tabou en France.

A quand des pharmacies « Cannabis » ?