Hambourg, l’eldorado du sexe…

Nuit blanche dans le paradis du sexe…

Au début de l’année 2017, plusieurs journaux européens définissaient l’Europe comme « le nouvel Eldorado de la prostitution ». La ville d’Hambourg est connue pour sa prostitution ambulante, légale et historique. Sur la célèbre avenue de Reeperbahn, longue de 930 mètres, située dans le quartier de Sankt-Pauli à Hambourg, le plaisir est à son comble. Cabarets, spectacles, maison closes, sex-shops, l’avenue Reeperbahn est considérée comme la plus grande zone de prostitution en Europe. Elle est remplie de boîtes de nuit, de clubs de striptease, de bars et de maisons closes. On peut même faire un tour dans un musée dédié au sexe !

quartier rouge

La rue Große Freiheit située dans le nord de Hambourg, est la plus animée : boîtes de nuit, discothèques, salles de spectacle, théâtres, restaurants exotiques, bars, notamment le Café Keese qui abrite bars de strip-tease, sex-shops, mais aussi maisons closes !

quartier rouge

Dès la fin du XVIIème siècle, les cabarets commencèrent à s’imposer dans le quartier. En 1899, de Sankt-Pauli finit par être rattaché à Hambourg, et la ville est devenue un melting-pot culturel. Pendant le troisième Reich, les Nazis n’arrivèrent pas à interdire les cabarets, mais imposèrent tout de même des restrictions. La prostitution fut à cette époque interdite partout sauf sur la rue Herbertstraße qui se situe également dans le quartier de Sankt Pauli, près de la grande avenue de Reeperbahn, sur laquelle travaillaient 250 prostituées. Aujourd’hui, la liberté est à son comble, et l’histoire a forgé l’identité du lieu se transformant en l’un des endroits les plus populaires et cosmopolites de Hambourg et d’Allemagne.

À LIRE :   On t'aide à squatter les vernissages d'expo à Paris !
quartier rouge

Pour éviter que d’autres passants ne soient attirés par la présence des travailleuses du sexe, des murs furent installés aux deux extrémités de la rue. Ces barrières de bois sont restées jusqu’à aujourd’hui, et un panneau y interdit toujours l’accès aux femmes et aux hommes âgés de moins de dix-huit ans. Mises en place à la demande des prostitués, cette règle reste tout de même invalide car la rue Herbertstraße reste un lieu public. 

quartier rouge quartier rouge