La plus grande rétrospective sur Jean-Michel Basquiat ouvre ses portes !

Succès phénoménal attendu !

Entre les murs brutalistes du Barbican Centre de Londres s’épanouira la première grande exposition au Royaume-Uni du travail de l’artiste américain Jean-Michel Basquiat. Boom for Real dévoilera plus de 100 œuvres de musées internationaux et collections privés, réunies du 21 septembre 2017 au 28 janvier 2018 pour une expérience artistique qui s’annonce haute en couleurs et explosive.

Basquiat Basquiat

Artiste autodidacte, peintre, poète, musicien, le pionnier de l’underground new yorkais a commencé en graffant le sigle SAMO (Same Old Shit) sur les trains. Puis sa rencontre avec le maitre du pop art, Andy Warhol, le conforta dans son art jugé au premier abord naif et enfantin. Néanmoins, les toiles d’une impressionnante grandeur exprime toute la créativité émotionnelle de Basquiat et ses sujets de prédilection comme le capitalisme, les inégalités, le racisme, la mortalité et l’identité. Malgré une mort prématurée à 27 ans, l’aura de Basquiat brille encore et inspire encore bon nombre d’artistes, comme Banksy.

 

La star du street art a rendu hommage au peintre américain en réalisant en toute discrétion deux oeuvres murales près du Barbican Centre, néanmoins revendiquées par l’artiste sur son Instagram comme des contributions non officielles à l’exposition, mais au contraire militantes et ironiques. La première fresque dépeint un personnage maintes fois croqué par Basquiat, « Boy and Dog in a Jhonnypump » ici fouillé par la police de Londres.

Basquiat

 

La seconde oeuvre exhibe une grande roue coiffée de nacelles en formes de couronnes, symbole utilisé par Basquiat, et une horde de visiteurs patientant à la caisse. Le message est virulent et on ne peut plus clair quant à la récupération de l’art urbain par un « endroit qui s’applique d’habitude à nettoyer tous les graffitis de ses murs » précise Banksy sur les réseaux sociaux. L’art est un business et la fièvre passionnelle autour de Basquiat, devenu un des artistes américains le plus cher de l’histoire, n’y échappe pas.

Basquiat Basquiat Basquiat jeanmichel-basquiat

Plus d’informations : Barbican Centre