Ce tatouage sur ton bras, il vient d’où ?

Où l’on apprend que c’est une pratique super vieille

Le plus vieux mec à s’être fait tatouer est bien plus vieux que ton grand-père. On l’a retrouvé en 1991, ce qui n’est en soi pas si vieux (quoique). Sauf qu’il aurait vécu autour de 5300 avant Jésus Christ. C’était un chasseur néolithique retrouvé momifié dans les Alpes italiennes. Et puis c’était pas vraiment le même genre de tatouage que ce qu’on voit aujourd’hui (genre pas le prénom de sa blonde). D’après les experts il s’était fait peindre dans un but médical, car ses tatouages se trouvaient autour de ses articulations. Pour combattre l’arthrose de ce vieux monsieur, apparemment.

tatouage

Avant ça on avait retrouvé une autre momie, plus jeune et aussi plus tatouée. C’était tout son corps qui était recouvert de motifs. Elle daterait, selon les estimations, de 2200 avant JC. Le but était religieux cette fois. Et 500 ans avant notre ère, on pouvait croiser, au détour d’une rue, les premières créatures imaginaires peintes sur un corps.

tatouage

Chez les polynésiens, c’était carrément différent. Les enfants, peu après leur naissance, étaient tatoués en guise de baptême. C’est grâce à ces tatouages que l’on différenciait les individus. La partie tatouée de leur corps déterminait leur classe d’appartenance. Suivant si c’était le bras, la jambe ou le pied, ça ne voulait pas dire la même chose. Le but était aussi de rendre les femmes plus fertiles et de montrer que le corps était en harmonie avec l’esprit.

À LIRE :   A Sofia, le street art est roi !

Que ce soit en Polynésie, en Égypte ou même chez les Arabes ou les indiens d’Amérique, le tatouage a toujours une signification et des rituels précis. C’est par exemple aux japonais que le tatouage doit (même si c’est de moins en moins vrai) sa mauvaise réputation. Les seules personnes à arborer ces éléments distinctifs étaient les prostituées et les criminels. En Afrique du Nord on brave l’interdit du Coran en se faisant tatouer au henné, de façon éphémère donc. Et les romains, eux marquaient leurs soldats comme du bétail, à l’aide d’un aigle et du nom du général. Leurs femmes devaient adorer.

tatouage

Et toi, qu’est-ce que tu t’es fait tatouer ? Et pourquoi ? Et comment ?

Pierre Antoine BOIVENT