Peut-on vivre sans faire l’amour ?

A vos risques et périls

vivresansfairelamour

Premièrement, il faut aborder la question avec un certain second degré car il est certain que scientifiquement, le manque de sexe ne tue pas. Par contre, qu’en est-il de la santé mentale ? Il est avéré que l’absence de relation sexuelle peut engendrer une réelle frustration .. Mais au fond, on peut y gagner tellement de choses !

vivresansfairelamour

Déjà, si tu fais une croix sur le cul, tu peux te permettre de ne plus avoir à raquer pour les capotes. Qui plus est, pour vous mesdames, vous n’aurez plus à acheter telle ou telle lingerie exotique au prix exorbitant ( 80 balles pour 5cm de dentelle, ça me dérange ) pour faire kiffer votre conjoint. C’est cliché ? Peut-être mais quand même, tu ferais de grosses économies.

vivresansfairelamour

Un autre avantage : tu n’aurais plus à charbonner sur Tinder, ainsi tu gagnerais du temps sur ta vie professionnelle. Tu pourrais te recentrer sur toi-même, faire du yoga et peut-être même manger du quinoa si le coeur t’en dis ! Après tu peux toujours avoir un crush, si toi et lui/elle êtes sur la même longueur d’onde, il peut y avoir jurisprudence ..

À LIRE :   Marm & Ale : de la bière sur tes tartines au ptit dej
vivresansfairelamour

Après tout, des milliers de gens s’en accommodent tant bien que mal ! Rappelons tout de même qu’entre quelques affaires de pédophilie, certains membres du clergé y arrivent parfaitement. Après tout, avec une bonne dose de courage et un abonnement Jacquie et Michel, se priver de sexe jusqu’a la fin de sa vie n’est pas mortel.

vivresansfairelamour

Néanmoins l’abstinence relève de l’héroïsme à l’heure où la sexualité n’a jamais été aussi banalisée. Le manque de sexe peut également conduire à une baisse d’estime de soi, voir à la dépression dans certains cas. Ca refroidit tout de suite hein ? En tout cas, une petite période d’abstinence peut relancer la libido en stimulant ton imagination.

vivresansfairelamour

Alors possible ou pas possible ? On te laisse juger.

Pik&Crok