Evacuation du Bat K13, ce temple du street art parisien

Terminus, tout le monde descend

batk13

Fin de l’aventure pour le Bat K13. Ce bâtiment désaffecté dans le 13ème arrondissement de Paris accueillait de nombreux street artistes dont les oeuvres arboraient la quasi-totalité des lieux. En libre visite depuis octobre 2016, ce haut lieu du street art parisien doit maintenant revenir à son détenteur : la société Enedis (ex-GRDF).

Le quartier est connu pour être un carrefour incontournable du street art à Paris. Comme nous l’avions déjà évoqué avec le projet « Background », le quartier est connu pour être un carrefour incontournable du street art à Paris. De gigantesques fresques d’artistes mondialement connus grimpent sur les façades, et offrent des parcours d’observation très riches en graffitis.

À LIRE :   Mission District le quartier où le street art coule à flot
batk13

C’est dans cet environnement que le Bat K13 offrait à tous ses visiteurs sans exception (allant du peintre de renom aux jeunes du quartier) l’occasion de découvrir un espace d’expression en totale liberté.

batk13

Ainsi, les lieux abritent les oeuvres d’artistes connus, comme celles de jeunes débutants qui y ont fait leurs premières armes. Mais pas seulement, car le site avait aussi permis d’héberger des familles en situation de détresse, ce qui est d’autant plus déplorable concernant son évacuation imminente.

batk13

C’est avec un pincement au coeur que les gestionnaires du bâtiment ont l’intention de partir en beauté avec une dernière exposition qui aura lieu sur place, le 1er septembre. Rendez-vous au 148 rue Tolbiac !

batk13

Pik&Crok