La secte Moon : au nom du révérend Moon, du fric et du Christ, obéissez-moi !

Le révérend Moon, un charlatan super star

L’Eglise de l’Unification est une organisation religieuse fondée en 1954 par le coréen Sun Myung Moon, plus communément nommé Révérend Moon.

secte

Né en Corée du Nord, Moon se dit investi d’une mission de Jésus à l’âge de 15 ans. Depuis il ne cessa de poursuivre la tâche assignée, à savoir construire le royaume des cieux sur terre (oui sa vie est déjà palpitante dès son adolescence !) Se définissant comme le nouveau messie, il garde son secret pendant neuf ans avant de révéler au monde entier sa mission de compléter l’oeuvre inachevée du Christ dans son premier ouvrage de 415 pages, Les Principes Divins.

secte

Ne comptant alors que quelques églises acquises à sa cause, Moon rêve de plus grand. Il parcourt ainsi le Japon et les USA où il s’installe définitivement en 1972. Deux ans plus tard, il est reçu à la Maison Blanche et également au Madison Square Garden ou devant 250 000 auditeurs, il se présente comme le dernier espoir pour l’humanité *ego surdimensionné*

secte

Son rang de fidèles s’élargit, et par là même son emprise aux USA, Asie, et Amérique du Sud essentiellement. Chaque disciple donne de son temps et de son argent à la communauté. Menant une vie sobre et disciplinée, chaque membre doit également faire vœu de chasteté et célibat jusqu’à ce que le révérend Moon ne choisisse l’union de deux membres. Ne se connaissant que quelques heures avant, et ne parlant pas obligatoirement la même langue, Moon effectue des mariages collectifs de grande envergure (pas moins de 30 000 couples unis en 1992). Il mentionne à cet effet dans une autobiographie publiée en 2009 « Les gens devraient se marier au-delà des frontières nationales et culturelles avec des gens d’autres pays qu’ils considèrent leurs ennemis pour qu’un monde de paix puisse advenir beaucoup plus rapidement ».

À LIRE :   Martin Scorsese, mafieux, mais pas que
secte secte

Mais tout n’est pas rose dans son monde de bisounours! Accusé de fraude fiscale aux USA, il passe un an de sa vie derrière les barreaux. Peu scrupuleux, l’argent récolté exclusivement des dons de membres, endoctrinés par un bon lavage de cerveau, sert à asseoir un empire financier colossal. Son emprise tentaculaire comprend aussi bien hôtels, usines, mines, maisons d’éditions que stations de ski ou entreprise d’automobile en Corée du Nord. En effet, le révérend Moon ne se cache pas de relations étrangement étroites avec des organisations politiques et leurs dirigeants. Corée du Nord, USA, et même la France avec un accord de coopération incluant une aide logistique et financière avec le FN, la secte frappe à toutes les portes.

secte
Moon en compagnie du président Richard Nixon

Décédé en 2012 à l’âge de 92 ans, l’église de l’unification continue d’exister par le biais de son épouse, Hak Ja Han Moon. Si l’organisation mentionne trois millions de fidèles, le chiffre contesté dénombrerait vraisemblablement 100 000 membres encore actifs.