« Basquiat before Basquiat » : l’expo aux clichés jamais vus

29 ans après sa disparition, Jean-Michel Basquiat se dévoile dans des photos inédites

Shooté par sa petite amie de l’époque, Alexis Adler, le peintre le plus emblématique de l’art underground se dévoile dans une série de clichés encore jamais dévoilés au grand public. L’expo intitulée « Basquiat before Basquiat : East 12th Street, 1979-1980 » nous invite à partager le quotidien de l’artiste avant qu’il ne devienne la star qu’on connait et que certain s’arrachent à prix d’or.

Basquiat Basquiat

Prises dans leur petit appartement de l’époque situé en plein East Village, ces photos en noir et blanc nous montrent comment Basquiat réussissait à trouver l’inspiration dans tout ce qui l’entoure mais aussi les différents chemins artistiques auxquels il a pu s’essayer avant de trouver sa signature.

Basquiat

« A cette époque il n’avait pas l’occasion de travailler sur des toiles, donc il utilisait tout ce qui lui tombait sous la main, vu qu’il créait constamment. Les rues délabrées de l’East Village lui apportaient toute la matière première dont il avait besoin et il était prêt à monter les six étages avec ses trouvailles pour incorporer tout ça à son art. Jean était capable de faire de l’argent pour ses peintures et de payer la moitié du loyer, qui était de 80$ par mois, en vendant des sweatshirts dans la rue. Il savait qu’il était un grand artiste », raconte Alexis Adler dans ses notes.

À LIRE :   L’Angleterre du Nord en clichés insolites
Basquiat Basquiat

Si l’expo au MCA à Denver est terminée, il est possible de retrouver ces clichés exceptionnels dans un livre regroupant également des notes et des analyses des textes de Jean-Michel Basquiat.

Basquiat