Urbex sur « l’île de Shutter Island » !

L’île hantée de Poveglia

Article Open Minded x RADAR.ST

Exit le romantisme de Venise, cap sur l’île de Poveglia. Surnommée l‘île de la mort, son histoire sinistre continue d’hanter les esprits des locaux.

île

En 1348, la peste tue sans ménagement. Afin d’entériner la propagation de la maladie, les morts et infectés sont amenés de force sur l’île. Dans les années 1800, Poveglia abrita ensuite un asile pour malades mentaux. La légende raconte qu’un médecin y effectua des expériences douteuses sur les patients et qu’un d’eux se jeta du clocher de l’asile. Si la cloche depuis a été retirée, les habitants environnants prétendent encore entendre le son des carillons. Abandonnée depuis 1968, l’île est strictement interdite aux visiteurs, mais certains urbexers osent s’y aventurer malgré le signalement d’activités paranormales. On raconte que le sol serait constitué à environ 50% de restes humains et que les cris des condamnés hantent encore les nuits. Mise aux enchères, un homme d’affaire fit l’acquisition de Poveglia en 2014 pour 513 000 €.

île île île île île

 

Photos tous droits réservés :  Alex Stevenson