Quand un festival de street art redonne vie à un village italien

Du street art participatif et solidaire

En Italie, le village de Civitacampomarano (mot compte triple au Scrabble), souffre de l’exode rural. Pourtant, les 400 habitants ont vu défiler dans leurs rues pas moins de 3500 visiteurs entre avril et juin 2017. La raison ? Un festival de street art qui redynamise la ville le temps de deux mois. En 2014, le maire de la bourgade découvre une interview de la street artiste Alice Pasquini. Il lui demande, sans grand espoir, sa venue dans le village pour sublimer les rues de ses oeuvres. A son grand étonnement, elle accepte et continuera le projet d’années en années en y organisant un festival d’art urbain, le CVTA Street Fest. Pour cette nouvelle édition, cinq artistes sont venus s’exprimer sur les murs du village, et ont également mis à contribution les locaux, ravis de cette expérience artistique insufflant de la joie dans leur localité trop silencieuse.

À LIRE :   Un festival de bières artisanales !
street art street art street art street art street art street art street art street art street art

 

 

Plus d’informations :

CVTA Street Fest 

 Alice Pasquini