Le cannabis synthétique, un fléau mortel qui se propage

Les apparences sont parfois trompeuses, quand le cannabis synthétique ressemble à s’y méprendre au naturel

On ne le répétera jamais assez, mais pour être heureux rien ne vaut « un peu d’eau fraiche et de verdure que nous prodigue la nature ». Il en va de même pour le cannabis. A contrario, le cannabis synthétique, 85 fois plus concentré que la drogue naturelle, cause de nombreuses overdoses depuis son apparition au début des années 2000.

cannabis

Appelé cannabis de synthèse, K2, Black Mama ou Spice, tous les noms décrivent la même drogue illégale, censée reproduire les mêmes effets que le cannabis naturel. Au contraire, cette drogue illégale est bourrée de mauvaises substances et bousillent la santé de consommateurs dans le monde entier.

cannabis

Ressemblant à s’y méprendre à la vraie, la drogue synthétique low-cost est accessible en quelques clics, mais ses effets sont beaucoup plus puissants et ravageurs. Si les premiers symptômes sont similaires, euphorie et sensation relaxante, d’autres effets imprévisibles peuvent survenir : problèmes cardiaques, crise d’angoisse, hallucinations, perte de conscience et encore d’autres dommages physiques et psychiques.

À LIRE :   La marche mondiale pour le cannabis
cannabis cannabis

Aux USA, la consommation a explosé et entrainé une « épidémie de zombies ». En France, la consommation semblerait marginale, mais les études sont minimes et ne peuvent attester de la véracité de l’information. En effet, le cannabis synthétique peut être vendu avec la mention « pas pour la consommation humaine » dans des pays où la vente n’est pourtant pas tolérée. A cause de la législation trop floue, impossible d’entériner le fléau. Quand une nouvelle molécule est identifiée et en passe d’être interdite, les fabricants ont déjà modifié légèrement la recette avec une nouvelle substance, alors la drogue synthétique continue à circuler. Prends bien soin de toi !