Maisie Cousins : provocation et imperfection

L’effet attirant et repoussant des photos de Maisie Cousins

Maisie Cousins est une photographe londonienne de 23 ans. Dans un monde obsédé par la perfection, la jeune artiste expose des photos provocantes et inattendues. Elle capture la beauté crue et nue de la femme, mélangée à la nature. Elle est l’auteure d’un art hédoniste, axé sur la puissance, le féminisme, la nature, la technologie et en même sur le corps et l’indulgence.

cousins

Son travail cru, met l’accent sur le brut et l’humain. Dans sa série de photos grass, peonie, bum, ce sont principalement des fesses, des insectes, des fleurs, des fruits qui sont mis en avant. Elle joue avec les textures, les couleurs, les corps, la nature.

cousins cousins cousins

Elle montre que le corps, les animaux, les plantes peuvent être beau et en même repoussant : « la nature est toujours belle mais aussi dégoûtante. Même les personnes les plus belles pissent, saignent et chient ».  Sur ses clichés apparaissent poils, imperfections physiques… Elle joue avec nos sentiments, la contradiction est à la base de son travail : le beau et le laid, l’attirant et le repoussant, l’envie et le dégoût.

À LIRE :   Les illustrations pop et décalées de Matt Gondek

Son art féministe bouscule tous les codes et c’est ce qui fait la beauté de son travail. Elle a toujours aimé la photo. A l’âge de 15 ans elle publiait déjà ses clichés sur Tumblr. Rapidement elle s’est fait une place dans le monde de la photographie anglaise et expos sa série de photos multi-sensorielles grass peonie and bum du 17 mai au 27 juin au TJ Boulting à Londres.

cousins cousins

 

cousins cousins

Tu peux retrouver l’ensemble de ses séries photos sur instagram où elle est suivie par plus de 56 000 personnes, sur Tumblr ou sur son blog.

Publicités