Le vin orange va booster ton apéro !

Nouvelle palette de couleurs pour cet été

Marre des vieilles cuites au rosé « pas cher mais bon (soit disant) », hyper industriel et bourré de sulfites ? On a peut-être la solution pour éviter les lendemains difficiles cet été : le vin orange. 

Alice Feiring, journaliste au NY Times et au Wall Street Journal, a une certaine renommée dans le domaine du vin. Ça fait une quinzaine d’années, qu’elle combat les idées reçues sur le vin bas de gamme. Dans son livre Skin.Contact Voyage aux origines du vin nu., elle nous parle de ce vin si surprenant.

vin orange

Comme Slate.fr le révèle dans son article, le vin orange trouve ses racines en Géorgie, le pays à la plus ancienne culture viticole du monde et pays d’origine du vin d’orange. Le vin géorgien est vieux et bon mais pourtant hyper méconnu en grande partie à cause de  l‘occupation soviétique.

Pendant des décennies, les soviétiques se sont appropriés les terres des producteurs géorgiens, ont tout massacré et on commencé à produire du vin industriel en grosse quantité. Et oui, quantité avant qualité. Même si certains petits producteurs locaux ont réussi à maintenir la tradition. Le  pays a dû compter sur le soutien des vignerons italiens, français et américains pour retrouver la confiance en soi.

À LIRE :   The Neon Demon : fascinant et dérangeant
vin orange

Du coup, l’ultime question qu’on se pose est : comment conçoit-on le vin orange ? Quelle particularité a-t-il? Et bien c’est un principe de macération pelliculaire, c’est-à-dire qu’on fait macérer les grappes de raisins blanc avec leurs tiges et leur peau, entre 1 jour et plusieurs mois (même technique qu’avec le vin rouge). Le vieillissement se fait ensuite dans des énormes amphores en terre cuite enterrées jusqu’au bord.

vin orange

La macération pelliculaire permet au vigneron de traiter plus facilement le vin et de n’ajouter presque aucun sulfite (donc moins de risque de gueule de bois, yeah!). En plus de cela, le vin d’orange est un vin de caractère, plus digeste qu’un vin blanc, très léger et marqué par une certaine amertume. 

Même si on est tous attaché à nos classiques rouge, blanc et/ou rosé, pourquoi ne pas tester ce nouveau vin, déjà tendance aux états-unis, et voir si on l’ajoute à la liste de nos vins préférés ? 

Publicités