La procrastination, ça a du bon !

Tenez vos procrastinations cette année !

T’as déjà du voir ou lire que la procrastination était un problème ? Que le fait de tout retarder et de faire les choses à la dernière minute, n’était pas la meilleure solution ?

Ranger, nettoyer, faire le lit, sortir les poubelles, baisser la lunette des toilettes, ça peut attendre demain. Et les « Demain, j’arrête de fumer », « Demain je me mets au sport », ils te parlent ?

Et si procrastiner n’était justement pas si mal  ?
procrastination

Aujourd’hui, on vit dans une société de surproductivité, d’efficacité constante, de vitesse. Tout doit être fait en temps et en heure, on est sollicité en permanence. Alors, à première vue, la procrastination n’a pas vraiment sa place.  Cependant, remettre certaines choses à plus tard, c’est pas si mal, car à force de courir après les obligations, on finit par oublier l’instant présent.

La procrastination a aussi ses avantages et c’est pour ça que le 25 mars 2017 lui était dédiée. Tout d’abord, remettre les choses au lendemain (ou même au surlendemain), ça te permet de prendre plus de temps pour réfléchir et pour t’occuper de toi. Certaines études ont montré, que « débrancher » son cerveau un certain temps, permettait de stimuler la créativité, plutôt que de continuer à travailler et de faire face à son inefficacité sur le moment, et donc sentir le stress monter.  Faire autre chose plutôt que faire les choses « mal ».

À LIRE :   Procrastination des révisions & branlette intellectuelle
procrastination

Et non, la procrastination ne rime pas avec paresse. Certes, les procrastinateurs font les choses à la dernière minute mais ils les font, et les finissent à temps. Impressionnant. Ils stimulent leur adrénaline et une fois le challenge surmonté, place au sentiment de soulagement. La pression redescend (tu vois ce sentiment…)

Finalement en tant que bon procrastinateur, tu as du mal à faire les choses sur un coup de tête. Si tu as une idée, un projet à réaliser, ce n’est certainement pas demain que tu le feras. Ainsi, ce lapse de temps, te permettra simplement d’approfondir ta réflexion et tes idées. Et puis ton rapport au temps est certainement plus « chill » que celui des autres, les choses arrivent quand elles arrivent. Tout vient à point à qui sait attendre.

procrastination

Alors pour finir, un procrastinateur préférera toujours un moment agréable à un moment rempli d’obligations. On peut voir cette attitude comme un peu à la Carpe Diem. C’est sur que tout remettre à plus tard, ce n’est pas toujours la bonne solution, surtout dans la vie professionnelle, mais s’accorder du temps, c’est bon pour le moral. Et on sera d’accord pour dire, que se donner des objectifs de winner, difficilement atteignables en une seule journée, apportent juste frustration et anxiété..

Alors procrastine un petit coup, ça fait pas de mal !