Découverte : les rendez-vous atypiques et éphémères à Paris

Entre marchés, villages et bars : le Paris atypique

La mairie de Paris soutient de plus en plus ce côté décalé. On peut le voir avec ces concepts atypiques qui envahissent les rues parisiennes. De plus, le lancement de la deuxième édition du projet « réinventer Paris », qui consiste à organiser une teuf dans les sous-sols parisiens, en témoigne. Peut-on peut-être prévoir la fin du conformisme français ? 

concept atypique

Food market

C’est quoi ? Un marché de plats fraîchement cuisinés, à manger sur place ou à emporter. On pourrait presque se croire sur un marché traditionnel : les stands ressemblent à des étals de fruits et de légumes. Vous pouvez le trouver deux fois par mois, à Belleville. Le prochain rendez-vous est ce jeudi 1er juin, donc ne le loupez pas !

Les foodtrucks avaient déjà créé le buzz pour les fanas de bouffe, mais le food market a été une véritable révolution.D’ailleurs, Berlin est la première ville Européenne à avoir lancé ce concept. Là-bas, les food market sont présents à chaque coin de rue. L’idée ? Redéfinir les valeurs de la street food. Et cela permet de partager un moment de convivialité autour d’un bon petit plat (pas cher en plus!).

concept atypique

Mad market

C’est quoi ? Un marché anticonformiste. Les créateurs le définissent comme une petite ville au cœur de Paris qui génère son propre écosystème de denrées et d’idées. Leurs valeurs sont branchées sur le « local, la récupération et la consommation responsable », tout en mettant en avant un côté extravagant. On passe des bijoux artisanaux au salon du barbier, comme de la création de bougies à la dégustation de bon vin. Et ce n’est pas tout. Vous pourrez participer à des ateliers de méditation, de shiatsu, jouer à la pétanque, écouter du son, admirer une réalisation de painting live, et même profiter d’une mini-fête foraine (sans oublier les stands de nourriture et de cocktails évidemment).

À LIRE :   Eclipse w/ Max Cooper, Applescal, Viken Arman, Jim Cassidy @ Social Club

Le but de ce marché insolite est de confondre l’ensemble des esprits créatifs, afin de mettre en lumière les talents combinés des artisans anticonformistes. Si tu aimes découvrir des créations originales et différentes, alors ce marché est fait pour toi !

concept atypique

Vinyle village

C’est quoi ? Ce mini village est dédié aux musiques électroniques, aux cultures urbaines et à la bonne humeur !

Le Vinyle Village est né d’une collaboration entre deux collectifs passionnés, Increase the groove et Parallèle, qui ont tous deux la même optique de partage et de découverte. Ce mini-festival réunit disquaires, artistes, DJs, live painting, stands de tatouage, de vêtements, de sérigraphie, mais aussi d’ostéopathes pour relaxer les plus tendus. Évidemment, un coin pour chiller et se restaurer y est aussi.

concept atypique

Rupture

Le 45 tour est de mise cette année. Après le Vinyle Village, c’est au bar Rupture de faire parler de lui. Né d’une association entre l’artiste et graffeur André Saraiva (l’un des trois initiateurs du Hôtel Grand Amour) et Alexandre Sap, producteur et publicitaire, le bar a été inauguré le 19 janvier dernier.

C’est quoi ? Aux allures de la mode des années 50, le bar propose des vinyles à vendre : 1 500 références et jusqu’à 60 ans d’ancienneté, tous originaux, aucune réédition. Des lecteurs avec casque sont aussi en libre-service pour profiter en solitaire d’électro et de rock. La volonté des fondateurs de ce bar est de renouer avec la pop culture des années 1950 jusqu’aux années 1980, en redonnant de la valeur aux vinyles, et surtout à la musique.