Le romantisme pictural du street art de Bosoletti au format géant

Francisco Bosoletti, ou l’art du portrait en mode gigantesque.

Le street art se traduit littéralement par l’art de rue. Alors, si l’on a pour habitude de voir du collage, du graffiti, et de l’illustration, il est un peu moins courant de découvrir des oeuvres semblables à d’immenses peintures classiques prendre possession de la façade d’un immeuble. Pourtant, c’est ce que fait Francisco Bosoletti ! Cet artiste argentin âgé de 30 ans réalise de gigantesques portraits à la peinture et à la bombe aérosol, et transpose magnifiquement un style pictural « classique » à l’art de rue.

bosoletti-art bosoletti-art

En 2010, il sort diplômé de l’école d’art de Rosario, avec un talent affirmé pour l’illustration et les arts graphiques. Il part  alors pour l’aventure à Londres en dessinant le plus simplement possible : il griffonne, croque et représente tout ce qu’il voit sur des serviettes et des nappes de tables. Ce sont les personnes qui souhaitent acheter ses réalisations qui lui donnent espoir en l’art comme métier à part entière; il décidera ensuite d’en vivre. Et c’est plutôt réussi !

À LIRE :   Le vert acide du street artiste Ludo injecté sur les murs de Paris
bosoletti-art bosoletti-art

On lui connait de nombreuses fresques représentants des personnes, dont les corps et les visages sont subtilement réalistes. Poétique et lyrique, son style se base sur un travail de la couleur, Bosoletti utilisant le plus souvent des tons sombres, parfois lourds qu’il confronte à des couleurs vives. Comme le noir, le bordeaux, le rouge et le rose pâle. Quelques fois, ses portraits se parent d’éléments organiques comme des plantes vertes ou des fleurs, qui apportent sensualité et romantisme aux fresques.

bosoletti-art bosoletti-art

Comme tout artiste qui apprend au fil du temps, Bosoletti a évolué. Aujourd’hui, il nous montre un travail plus ancré dans la recherche des textures et des matières que peuvent offrir la peinture et la spray, et pousse encore plus loin l’intensité du regard et des mouvements des individus qu’il peint à grande échelle. Bosoletti transpose alors la peinture classique dans le monde du street art, en élargissant encore plus le champ des possibles.

bosoletti-art bosoletti-art bosoletti-art