Club des 27 : quand être un artiste tue

 

Comment intégrer le célèbre et macabre Club des 27 ?

club-rock

– Dis, petit, tu veux faire quoi quand tu seras grand ? 
– Je voudrais être une rock stars comme Kurt Cobain !

Sinon les talents du grand artiste que fût Kurt Cobain avec Nirvana, pas certaine que des parents se réjouissent à l’idée que leur enfant veuille suivre son chemin. La faute à cette fichue malédiction des 27 devenue un mythe presque réel pour les plus superstitieux d’entre nous. Le Club des 27 tient donc son nom, comme tout le monde le sait, de la ribambelle d’artistes décédés à l’aube de leur 27ème année de vie sur Terre. Que l’on y croit ou pas, ce qui est certain, c’est qu’ils n’ont vraiment pas eu de bol, ces petits chats !

Qu’est-ce qu’on écoute pour lire cet article ?

Et maintenant, on revient sur cette malédiction qui a bon dos.

Entre juillet 1969 et juillet 1971, cinq artistes anglophones sont morts. Ils faisaient tous partie de la sphère musicale du rock, de même qu’ils avaient tous de sérieux vices impures – comme si c’était les seuls -. Alcool et drogues faisaient partie de leur quotidien, de même que les concerts et les excès. 

Brian Jones
En 1969, le membre fondateur et guitariste des Rolling Stones est retrouvé noyé dans sa piscine. Brian Jones avait 27 ans.

club-rock

Jimi Hendrix
En 1970, c’est au tour du magicien des cordes de guitare de mourir à l’âge de 27 ans, retrouvé mort dans sa chambre d’hôtel. On dit que Jimi Hendrix s’est étouffé dans son vomis après avoir avalé trop de barbituriques – charmant !-, mais une rumeur raconte qu’il s’agirait plutôt d’un homicide prémédité par son manager. Oh le con !

club-rock

Janis Joplin
Trois jours après l’enterrement de Jimi Hendrix, c’est au tour de la chanteuse américaine Janis Joplin de trouver la mort suite à une overdose d’héroïne. En 1970, elle était âgée de 27 ans.

À LIRE :   Heikki Leis, photographe des dessous cachés du monde
club-rock

Jim Morrison
Jim Morrison des Doors meurt d’une crise cardiaque en 1971, quasiment un an après le départ de Joplin. Etrange coïncidence, mais réelle tristesse… Il serait aussi décédé à cause de l’héroïne.

club-rock

Jean-Michel Basquiat
En 1988, l’artiste-peintre et graffeur américain Jean-Michel Basquiat meurt, lui aussi, d’une overdose d’héroïne. Précurseur du mouvement artistique de l’art brut, c’est en grand maître qu’il quitte les hautes sphères de l’art underground qu’il avait pour habitude de fréquenter.

club-rock

Kurt Cobain
Comme on n’arrêt pas une équipe qui gagne, Kurt Cobain suit la trace de ses prédécesseurs et se suicide en 1994, à l’âge de 27 ans. Une époque marquée par le groupe de rock Nirvana, et par la fin tragique de son chanteur emblématique.

club-rock

Amy Winehouse
Et enfin, la grande chanteuse de soul britannique Amy Winehouse trouve la mort en 2011. La faute à l’alcool, que l’on aurait pu anticiper à la vue de son nom d’artiste… Vieille blague, pardon. Elle avait aussi 27 ans.

club-rock

Si certains y voient une étrange coïncidence qu’ils tentent d’expliquer par une malédiction qui s’abattrait sur les artistes du rock autant torturés qu’un noeud impossible à démêler, d’autres prouvent par a+b que ce n’est que la faute à pas-de-bol. En 2001, une étude réalisée par des statisticiens des universités de Freiburg en Allemagne et du Queensland en Australie montre que les artistes n’ont pas particulièrement plus de chances de mourir à l’approche de leur 27ème anniversaire. Cependant, il est clair que leur hygiène de vie favorise les risques. Mais rien ne prouve qu’ils vont mourir à 27 ans. Ouf, sauvés ! Ce ne serait donc pas le rock qui pousserait les artistes à devenir fous et à mourir à 27 ans. Alors, ne serait-ce pas plutôt les personnes les plus barrées qui seraient les plus créatifs, et donc les plus grands artistes ? À méditer.

Bisous