Petersen te déboîte avec des illustrations rétro ultra-singlantes

Imaginer des images violemment réalistes est le travail d’Eric Petersen.

Eric Petersen fait parti des artistes illustrateurs dont les preuves ne sont plus à faire. Avec des publications à son sujet sur des médias comme Juxtapoz, It’s Nice That, Design Boom, Impose Magazine, Boooooom – et d’autres ! –, ainsi que des publications dans le Washington Post, M Le magazine du Monde, Victory Journal, The Guardian et Fortune Magazine – et d’autres ! –, Eric Petersen est pour ainsi dire, bien en place dans le game.

Et ouais, son talent en fait pâlir plus d’un, avec un style à la croisée du rétro-populaire, de l’art décoratif et du kitsch. Le tout, teinté d’un discours objectivement cynique sur la société qui nous entoure.

La simplicité franche de son trait rappelle celle des comics des 40’s que Petersen adore, de même que l’efficacité synthétique des personnages qu’il met en scène et représente dans leur vie quotidienne. L’utilisation de couleurs ultra-saturées à la limite du réel donne un caractère mystique et fantastique aux illustrations d’Eric Petersen, qui n’a pourtant de cesse d’attirer notre regard… Perspective en marche et point de fuite récurrent, la composition bien rodée que l’illustrateur répète telle une chorégraphie donne un rythme saccadé à l’ensemble de son travail. Même chose pour le format carré qu’il utilise.

Bref, Eric Petersen a tout d’un tueur qui rime avec dessinateur. Mais c’est sans compter sur le message qu’il souhaite foutre violemment dans la gueule des gens. Ses titres sont choisis minutieusement : Fortune de Dieu (God Fortune); En face de toi (In Front of You); Finally (Finalement); Jamais Assez (Never Enough) etc, racontent à merveille chaque dessin. À la manière d’une voix off décrivant l’action se déroulant dans le cadre, chaque légende scande une vérité grinçante sur nos vies.

petersen
Visuel de l’article « Réservés aux femmes » publié dans le magazine M Le Monde en mai 2017
petersen
It’s Me
petersen
Never Enough
petersen
Walking Distance
petersen
According to Standards
petersen
No Difference
petersen
Finally
petersen
In Front of You
petersen
God Fortune

Métaphores d’une vie dirigée par l’avidité, l’égocentrisme et rythmée par la compétition, les images qu’Eric Petersen imagine tapent là où ça fait mal. Mais avec de belles couleurs.

Elisa Barbier