Un morbide tour au Guatemala ?

Le nécrotourisme fait fureur, pour se faire quelques frayeurs – ou pas –.

Si le Guatemala souffre d’une mauvaise réputation liée au trafic de drogue, ce n’est pas pour autant qu’il faut le fuir. Paysages à couper le souffle, drogue pas si présente que cela, et culture d’une richesse surprenante, le Guatemala a du rêve à vendre, même dans les cimetières.

guatemala

Voilà comment la deuxième plus grande ville, Quetzaltenango, s’est lancée dans un tout nouveau concept de tourisme : le nécrotourisme. Oui, vous avez bien lu. Necro signifie mort en grec, ce qui nous amène à comprendre que l’on parle ici de tourisme de la mort. À Quetzaltenango,  vous pouvez visiter le plus ancien et le plus grand cimentière de tout le Guatemala, uniquement les nuits de pleine lune… Eheh ! Frissons garantis, mes petits. Au programme de cette visite guidée : découverte de tombes en forme de pyramides – des Illuminatis ? – et de monuments baroques, selfie devant les répliques d’églises où figurent les portraits d’anciens hommes politiques du pays, et commentaires avisés sur l’architecture, la culture et l’histoire de ce lieu où dorment les morts.

À LIRE :   Pourquoi je n'essayerai plus jamais le subutex
guatemala
Cimetière de Quetzaltenango

L’idée vient de la société Adrenalina Tours, et ne coûte que 6,50$, soit 6€. Et si l’on peut penser que visiter un cimetière est au top du glauque, cela n’est pas si insolite que cela. D’abord, le cimetière de Quetzaltenango est riche de sépultures aux architectures toujours plus colorées et originales, que l’on n’a pas dans nos pays occidentaux. Ensuite, la tradition guatémaltèque n’a pas la même approche de la mort que nous, celle-ci n’étant pas un drame mais une étape de la vie comme les autres. Voilà pourquoi les couleurs y sont présentes, de même que les fleurs, et les familles venues régulièrement boire et manger dans la joie sur les tombes des défunts.

guatemala
Sépulture baroque au cimetière de Quetzaltenango.

Quand à nous, riches pays, ils savent plutôt bien tirer profit du nécrotourisme, en faisant payer bien plus cher que 6€ l’entrée. Alors, autant aller dans un lieu où la mort est belle et douce, sans pour autant se ruiner 😉

Publicités