Orchha, cité emblématique de la beauté des villes de l’Inde

L’Inde sans les klaxons ni la démographie démentielle

Orchha est avant tout un joyau du 16ème siècle qui reste, encore aujourd’hui, très peu fréquenté pas les touristes. Seuls quelques habitués étrangers y ont leurs habitudes et y reviennent régulièrement. Profiter de cette merveille sans tarder est donc la bonne chose à faire si tu as une semaine de libre cet été que tu ne sais pas comment occuper.

orchha orchha

Les murailles, temples et palais de la ville y sont remarquables et protègent l’endroit du haut de leurs 600 ans d’existence (environ, évidemment). Si tu recherches l’ambiance si particulière et rurale de l’Inde paisible et tranquille, c’est d’Orchha dont tu as besoin. La rivière Betwa, qui encercle la ville (qui n’est d’ailleurs plus qu’un village, c’est dire si la tranquillité qu’on y trouve est authentique) rajoute encore en sérénité à l’endroit. Imagine-toi debout sur les remparts de la ville à admirer le coucher du soleil sur le pays des maharajas, avec le cours d’eau qui coule juste en bas… Ça donne envie non ?

À LIRE :   Altered Carbon, la série Netflix du moment sur l'immortalité
orchha orchha orchha

À Orchha tu n’entendras pas les klaxons des grosses agglomérations indiennes bondées. Il n’y a même pas de gare, la plus proche est à 15 kilomètres. Et si tu as peur d’être trop isolé du monde, de n’avoir personne à qui parler, de ne pas pouvoir rencontrer les locaux ou que sais-je, rassure-toi tout de suite. Orchha c’est aussi une population de 9000 âmes, donc pas de soucis de ce côté là. Et si tu ne sais pas comment occuper ta soirée, demande-leur. Ils te conseilleront d’admirer les chhatris qui, au coucher du soleil, prennent une teinte ocre et sublime pendant que des nuées d’oiseaux survolent les environs. Les chhatris sont des cénotaphes, 14 monuments dressés à la mémoire des gouverneurs d’Orchha. Si avec tout ça t’as pas envie de te la couler douce là-bas…

orchha orchha orchha