Les cenotes, ces piscines naturelles en plein cœur du Yucatàn !

Avec vue sur la mer des Caraïbes !

Le Yucatàn est une péninsule du Mexique située au sud est du pays, près de Cancun. Elle comprend trois États, le Yucatàn, Quintana Roo et Campeche ; sauf qu’on s’en fiche un peu de la géopolitique mexicaine. Pour le coup, ce qui nous intéresse est carrément plus beau, plus touristique et fait carrément plus rêver.

Yucatàn

On parle des cenotes, de larges puits naturels creusés par Dame Nature au fil du temps. Tout au fond il y a de l’eau, et quand tu la vois t’as qu’une envie, c’est d’y plonger. 10 000 cenotes seraient répartis sur tout le territoire du Yucatàn, mais seule une infime partie d’entre eux ont été découverts. Amateurs de spéléo, ça en fait un paquet d’autres à trouver !

Yucatàn

Mais pour ceux qu’on connaît, ça vaut vraiment le détour. Des gorges de pierre baignées de la lumière du soleil, une eau translucide et une végétation luxuriante qui recouvre les parois… Auparavant lieux de rituels mayas, les cenotes ne sont plus aujourd’hui que des piscines naturelles chauffées par le soleil. Pour l’anecdote, cenote est le dérivé hispanique du mot maya dzonot, lequel signifie « grotte avec eau ». Ça colle pas mal.

À LIRE :   L'amour virtuel sur applications cartonne au Japon
Yucatàn

Et tu veux savoir d’où vient le caractère sacré des cenotes pour les mayas ? Tout simplement parce qu’ils constituaient à l’époque les principales ressources en eau potable de la région. Et oui, c’est de l’eau douce ! Le Yucatàn regorge en effet de rivières et autres cours d’eau souterrains, lesquels sont connectés aux cenotes. Et aussi parce que selon les légendes mayas, les cenotes étaient la demeure du dieu de la pluie, Chaak de son petit nom. De manière générale, toutes les grottes étaient réputées pour être des portes d’entrée vers l’inframonde (le royaume du dieu de la mort et des maladies). Mais aujourd’hui tu peux t’y baigner sans crainte !

Yucatàn