Ce que vous ne savez pas sur Quentin Tarantino

Prison, théorie et fétichisme des pieds avec Quentin Tarantino

Tous les films de Tarantino sont liés

Le célèbre cinéaste a révélé que ses films appartenaient à deux univers. Le premier est le monde réel, tandis que le second univers représente les films que vont voir les personnages du premier. Par exemple, les caractères de Pulp Fiction, ou Fiction Pulpeuse en québécois, vont voir Kill Bill au cinéma. Kill Bill est ainsi un univers fictif. De plus, entre les différents longs-métrages, les filiations entre personnages se profilent.

Quentin Tarantino

 

Quentin Tarantino a toujours une longueur d’avance

Les œuvres cinématographiques du cinéaste sont pensées bien des années en avance. La preuve ? Dans Pulp Fiction, Mia Wallace alias Uma Thurman explique à John Travolta avoir passé une audition pour un film intitulé Fox Force Five. Elle décrit en réalité les 5 rôles féminins principaux de Kill Bill. Un avant-gardisme à tout épreuve !

Quentin Tarantino

Il ne porte pas l’école dans son cœur

Quentin écrit ses scénarios en phonétique sur des feuilles parsemées de ses pattes de mouche. L’autodidacte a quitté les bancs de l’école à 15 ans et commencé sa carrière comme ouvreur dans un cinéma de films pour adultes, puis employé dans un vidéo-club à Los Angeles. Il était courant qu’il passe la nuit assoupi dans l’arrière-boutique dévorant films sur films.

Quentin Tarantino

 

Il désirait plus que tout devenir acteur

Quentin Tarantino aspirait à devenir une star. Pour cela, il suivi pendant 6 ans une formation avec Allen Garfield, un ancien de l’Actors Studio (méthode d’acting où l’acteur puise dans son passé pour vivre pleinement le rôle). Malheureusement, malgré les castings qui s’enchaînaient, son jeu d’acteur ne semblait pas plaire des masses. Il obtiendra seulement un petit rôle d’imitateur d’Elvis Presley dans une sitcom.

Quentin Tarantino

 

Le réalisateur a connu de nombreux coups durs

Il ne s’est jamais vraiment remis de Bambi de Walt-Disney, et surtout de la scène où le petit faon perd sa mère. Au-delà de ce choc d’enfance, un de ses premiers scénarios True Romance, tourné ensuite en 1993 par Tony Scott, fût qualifié par les studios hollywoodiens de « vomi de malade mental ». Dernièrement, en 2015, le scénario des 8 salopards fuita sur la toile et ravagea Tarantino, qui décida d’abandonner le film, puis de poursuivre néammoins le projet.

À LIRE :   Ce que vous ne savez pas sur les Simpson
Quentin Tarantino

 

Un fétichisme des pieds est présent dans les films de Quentin

Les chaussures et pieds sont filmés sous toutes les coutures dans de nombreux films de Tarantino. Alors que dans Pulp Fiction, deux personnages évoquent l’art de masser les pieds, Kill Bill inclut de gros plans des pieds d’Uma Thurman.

Quentin Tarantino

 

Il conquiert le marché international

Le cinéaste exporte ses films dans le monde entier, et pour la première fois en Chine avec Django Unchained. Aucune scène n’a été coupée, mais certaines ont été modifiées pour diminuer le sang qui giclait trop.

Quentin Tarantino

 

Le réalisateur n’hésite pas à donner du sien dans ses films

Quoi de mieux qu’une petite démonstration ? Tarantino n’hésite pas à montrer l’exemple à ses acteurs en mimant un enchaînement de mouvements de combats, ou en dansant la cultissime scène de danse endiablée dans Pulp Fiction.

 

La case prison ne lui a pas échappée

A cause de tickets de stationnements impayés, Quentin préféra purger la somme en prison, faute d’avoir les ressources financières pour éponger la dette.

Quentin Tarantino

 

La passion anime son travail

Le bourreau de travail n’hésite pas à projeter des films de sa collection personnelle à son équipe d’acteurs, et leur faire écouter des B.O de vieux films pour les plonger dans l’univers qu’il désire. En réel passionné de cinéma, des clins d’oeils à pléthores de films se profilent au fil de sa carrière.

Quentin Tarantino

 

Le Pussy Wagon de Kill Bill est encore en sa possession

Le bolide est la propriété de Quentin Tarantino, qu’il loue parfois pour des clips, notamment aperçu avec Missy Elliot ou encore Lady Gaga.

Quentin Tarantino