L’underboobs tattoo, comme un pendentif sans chaîne

La sensualité poussée à son paroxysme

C’est parfois telle un collier que l’encre sublime une poitrine. Ça peut être au-dessus, en-dessous ou entre les deux seins, petit et discret ou bien gros et remarquable. Ça peut aussi se positionner beaucoup plus bas, autour du nombril. Certains entourent la poitrine tandis que d’autre ne sont qu’une évocation subtile et sexy, qu’on laisse à peine entrevoir grâce à un décolleté tout en subtilité.

underboobs underboobs

Celles qui ont déjà sauté le pas ne le recommandent pourtant pas pour une première. Et oui, en plus de supporter la douleur il faut contrôler sa respiration. Pas besoin de te faire un dessin, une cage thoracique qui se lève et s’abaisse sans arrêt c’est insupportable pour un tatoueur. L’underboobs tattoo s’adresse aux initiées ou aux courageuses.

underboobs underboobs

Et comme pour les autres tatouages, il y en a pour tous les goûts. Rosaces, fleurs, dentelle, motifs baroques ou même insectes, la diversité est totale et permet à chacune de s’approprier son tatouage. Par contre pas question d’être pudique ! Il faut faire tomber le haut pour pouvoir se faire encrer et exhiber sa nouvelle parure sur les plages cet été. Et pour la plupart des motifs choisis, l’alignement avec l’axe du corps doit être parfait pour une esthétique au top. Pas question de trembler alors, ni d’être chatouilleuse.

À LIRE :   Niall O'Brien capture la jeunesse punk londonienne
underboobs underboobs

Provocateur, le tatouage sous la poitrine ? Que nenni mon ami(e). Bien au contraire, c’est un tatouage que la femme ne dévoile qu’au moment de se déshabiller, spectacle qu’elle n’offre souvent qu’à une personne bien précise. Et c’est aussi et surtout une pièce qu’elle arbore fièrement l’été sur la plage, un bijou que les moins courageuses lui envient sans le dire.

underboobs underboobs underboobs underboobs underboobs underboobs