La Chine exporte une drogue 50 fois plus forte que l’héroïne

Le fentanyl, à l’origine utilisé contre les cancers

C’est réellement face à une épidémie que se trouve l’Amérique du Nord. La cause est simple et vient de l’autre côté de la Terre : le fentanyl et ses dérivés, que la Chine exporte en masse depuis ses laboratoires clandestins. À tel point que de nombreuses overdoses sont à déplorer et que les autorités chinoises refusent de répondre.

4500 cas en 2014, contre « seulement » 618 deux ans plus tôt. C’est le score du fentanyl à l’échelle de l’état américain du Massachusetts. Et le Canada n’est pas épargné, si bien que les autorités ont débloqué une enveloppe conséquente de 65 millions de dollars canadiens pour lutter contre l’épidémie. Utilisé depuis les années 60, cet opiacé beaucoup plus puissant que la morphine est utilisé pour « le traitement des accès douloureux chez les patients adultes déjà traités par des morphiniques pour des douleurs chroniques d’origine cancéreuse » selon l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament). Ce qui servait à la base pour soulager les personnes atteintes du cancer est rapidement devenu la nouvelle drogue à la mode.

fentanyl

Et mieux vaut s’en protéger, puisque des douaniers ayant manipulé la marchandise ont perdu connaissance. L’un d’entre eux est même tombé dans le coma. Le fentanyl peut être injecté, fumé ou encore appliqué directement sur la peau sous forme de patch. Et la plupart du temps, les dealers mentent sur la marchandise pour pouvoir l’écouler. Ce qui induit que les consommateurs ingèrent des substances beaucoup plus élevées que la normale, provoquant des overdoses en série. Sans oublier qu’ils ne sont pas freinés par les prix, qui baissent sans discontinuer.

À LIRE :   L'enfance en photographie
A gauche une dose d’héroïne. A droite l’équivalent en fentanyl pour avoir les mêmes effets.

L’origine de la crise, on la trouve 21 ans dans le passé quand, en 1996, l’OxyContin apparaît sur le marché. C’était un médicament, interdit à la vente depuis, utilisé pour traiter les cancers en phase terminale. Son usage a dérivé et les médecins se sont mis à le prescrire pour de simples maux de tête (car il libère lentement et longtemps l’hormone qui soulage la douleur). Quelle n’a pas été la surprise desdits médecins lorsqu’ils ont appris que l’OxyContin était fortement addictif et pouvait être létal. Et c’est donc suite à la disparition de l’OxyContin que l’on a trouvé le fentanyl.

fentanyl

Si la Chine est le principal exportateur, elle n’est pas la seule responsable. Puisqu’elle exporte aussi les différents composants au Mexique, d’où partent des livraisons clandestines ayant pour horizon les États-Unis. Les appareils de production de cette drogue de synthèse sont également acheminés jusqu’en Amérique latine, afin de répondre à la demande.

Pour essayer de sortir de cette mauvaise passe, nombre d’habitants ont pris les choses en main, lassés de voir que les autorités ne pouvaient rien faire. Des salles de shoot ont alors ouvert, histoire de pouvoir contrôler les doses que s’injectent ceux qui n’arrivent pas (encore) à se défaire de cette addiction.