Le M.U.R de d’Oberkampf: une exposition éphémère toute l’année

Rétrospective du mur street-art d’Oberkampf

L’association le M.U.R, créée par les artistes Thom Thom et Jean Faucheur, a pour objectif de promouvoir l’art urbain. Comment? Tout simplement en offrant aux artistes un espace où ils pourront s’exprimer librement. Ainsi, d’une quinzaine à l’autre, une nouvelle oeuvre prend place sur de le mur d’Oberkampf. L’endroit est idéal puisqu’il se situe sur une petite place chaleureuse entourée de terrasses où il fait bon se détendre.

streetart streetart

Entre aérosols, collages, acryliques et encres, les artistes, venant du monde entier, proposent une variété de styles pour le plus grand plaisir des passants ou des habitués avertis. Qu’ils soient reconnus ou artistes émergents, peut importe, chacun à sa place sur le mur collectif d’Oberkampf. Depuis 2007, déjà plus de 250 artistes y ont laissé leur marque.

streetart streetart

Pourtant, le combat n’était pas gagné d’avance. En effet, les pouvoirs publics n’étaient, dans un premier temps, pas favorables à l’exploitation de ce mur de 25 mètres carrés. L’issue vous la connaissez puisque l’endroit est devenu une référence parisienne en terme de street art. L’avantage, c’est que chaque oeuvre est inédite et réalisée en direct. Le contact entre l’artiste, l’oeuvre et son public est donc privilégié. Voilà toute la magie de l’art urbain, un art sans frontières et sans barrières où le public n’est pas seulement spectateur mais aussi acteur.

À LIRE :   Goku, les super saiyans de la nourriture asiat'
streetart

Bon, on va pas se mentir, l’endroit est tellement plébiscité qu’il faut au moins trois ans d’attente pour pouvoir réaliser son oeuvre… Mais les organisateurs tiennent à garder le côté subversif de l’évènement: aucun thème n’est imposé. Une seule règle d’or: que l’endroit soit et reste un espace d’expression libre. On pourrait donc penser que réaliser une oeuvre sur le mur d’Oberkampf est une vitrine pour les artistes. Loin sans faut, puisque la mairie ne délivre pas pour autant plus d’autorisations… En effet, la plupart des œuvres sont réalisées illégalement malgré leur popularité.

streetart

Après tout, le charme du street art c’est avant tout son côté non-conventionnel… Alors même si le mur d’Oberkampf est une façade incontournable, n’hésite pas à déambuler dans les rues environnantes qui regorgent aussi de pièces artistiques aux styles tout aussi éclectiques. De quoi en prendre plein la vue!