PIXELIUMS

La photo comme je l’imagine…

La photo comme vous ne l’avez jamais vue

Biographie

Philippe RIVENS alias Pixeliums s’intéresse à la photographie au cours de ses études. En stage dans l’industrie, il illustre ses rapports écrits en prenant des photos argentiques N&B des dispositifs techniques qu’il a conçus. L’esthétique picturale agrémente ses textes, bien mieux que les plans qu’il a dessinés.

Ce besoin d’esthétique est une compensation à un programme d’études scientifiques où, en France (dans les années 1980), seule la justification de la fonctionnalité des formes est requise, sans aucun enseignement ni considération pour le design.

Des années plus tard, il opte pour l’achat d’un appareil photo numérique afin de pérenniser le capital de souvenirs généré par sa petite famille. Les facilités offertes par la chaîne de traitement numérique lui ouvrent alors de nouvelles possibilités créatives. L’APN ne sert plus seulement à enregistrer des évènements privés dans un idéal de conservation, mais révèle les images comme issues d’un processus cognitif d’élaboration où les contraintes de cadrage, de composition et d’exposition sont presque totalement abolies.

À LIRE :   Moomin

Ses premières expositions ont lieu sur son lieu de travail où il bénéficie des remarques de ses collègues sur la qualité et l’originalité de son travail. Il y expose d’abord principalement ses photographies de voyages de 2010 à 2015.

L’année 2015 constitue un tournant dans sa production photographique puisqu’il s’intéresse aux mixages de photographies et aux virages de couleurs et réalise plusieurs expositions à l’externe. Constatant l’intérêt que manifeste le public pour les photographies de la série « Virages » et « Printer Error# », il pressent que son style doit évoluer, que le public est prêt à un changement radical en matière de photographie. Mais lequel ?

Laissant parler sa singularité, Philippe RIVENS réalise, durant l’hiver 2015, des expérimentations dans un autre espace de couleurs (ce qui constitue un virage total des couleurs) afin donner une esthétique différente à ses photographies. Il met ainsi au point un procédé simple qu’il baptise NAND2Art (indépendant des logiciels de retouche photo notoirement connus) qui permet de transférer et traiter des photographies normales dans ce nouvel espace de couleurs.

http://pixeliums.deviantart.com/gallery/

NAND2Art, colorblind, daltonien, art, art pour les daltoniens, art for colorblind, fine-art, contemporain, photographie, fine-art, photography, art contemporain, art moderne, contemporary art, 当代艺术,
المعاصر فن , samtida konst