Immersion dans les Frigos de Paris

Un ancien entrepôt frigorifique reconverti en ateliers d’artistes

Les Frigos de Paris sont, une fois par an, ouverts au public. Autant te dire qu’on a sauté sur l’occasion ce week-end pour afin découvrir ce que cache ce vivier d’art. Rien que de l’extérieur ça en jette, alors on a hâte de voir la suite!

frigo frigo

Cet ancien entrepôt frigorifique ferroviaire servait, après sa construction dans les années 20, à acheminer la nourriture qui était ensuite redistribuée dans toute la capitale. Abandonné dans les années 60, l’endroit reprend vie grâce aux artistes qui investissent depuis les lieux.

Et quelle meilleure façon de s’immiscer dans cet endroit plein de mystères et de charme…qu’en compagnie des artistes eux-mêmes! Ils sont une centaine à vivre ici: musiciens, réalisateurs, stylistes, peintres, comédiens, photographes… Une vraie fourmilière de création. C’est d’ailleurs en compagnie de Pierre, comédien et peintre, que nous nous imprégnions des lieux.

frigos

Il nous guide avec enthousiasme dans l’immense bâtiment dont chaque parcelle est devenue un support d’expression, à l’extérieur comme à l’intérieur. Collages, graffitis, tags, expositions, l’endroit est fabuleux d’un point de vue esthétique mais il est aussi chargé d’histoire. Ainsi, Pierre nous partage souvenirs et anecdotes tout en nous dévoilant les portes de  » son village gaulois » où il vit depuis trente ans.

frigo frigo

On se rappelle par exemple du crocodile gonflable qui nous accueille dès notre entrée dans la première chambre. Un clin d’oeil aux lubies d’Hitler: il aurait fait frigorifier vivant un crocodile pour « avoir de la viande fraiche ». Ou encore de la petite voix de Franchette, doyenne des frigos, qui nous raconte son enfance en ces lieux mais aussi comment son père a réussit à s’enfermer lui-même dans ses propres chambres froides… Notre guide nous fait déambuler dans ce musée à ciel ouvert, nous invitant à passer d’un étage à l’autre ou d’une porte à l’autre. C’est ainsi que nous rencontrons Isabel Berthelot, artiste plasticienne. Elle nous invite à passer du brut à l’intimiste en nous ouvrant les portes de sa maison/atelier. Puis, en repassant par le rendez-de-chaussée, nous rencontrons Jean Michel Frouin. Qui aurait pu s’imaginer qu’il allait nous présenter un modèle de locomotive ayant servi lors de la seconde guerre mondiale? Cette visite est décidément pleine de surprises

À LIRE :   Ces gens qui grattent des invitations aux soirées
frigos

Un peu de magie dans des locaux vétustes transformés en vrais ateliers professionnels et artistiques, voilà ce que l’on en retiendra. Un moment de partage et d’échange avec les habitants, toujours prêts à répondre aux questions du public et à ouvrir les portes de leur intimité. On se sentirait presque chez soi!

frigo

Toi aussi tu aimerais découvrir ce qui se cache derrière les façades industrielles des frigos de Paris? Même si le lieu est privé, il est possible d’assouvir ta soif de curiosité. En effet, les lieux sont ouverts au public dans le cadre d’expositions, de spectacles ou de portes ouvertes comme c’était le cas ce week-end avec Minitel 91. Reste à l’affut, ça vaut le détour!

Publicités