Lek et Sowat continuent d’en mettre plein la vue !

Après le Mausolée, c’est le Pavillon Carré que Lek & Sowat investissent avec leur art.

Devenus célèbres grâce au Mausolée, ce supermarché de 40 000 mètres carrés abandonnés au nord de Paris qu’ils ont réinvestit dans le plus grand secret, les deux artistes Lek & Sowat se sont attaqués au Pavillon Carré de Baudouin pour une exposition qui promet d’être magistrale.

 Frédéric Malek aka Lek et Mathieu Kendrick aka Sowat travaillent ensemble depuis 2010. Amoureux de l’exploration urbaine plus couramment appelée urbex, les deux acolytes ne se séparent plus. La faute à la cohérence de leur style respectif, définit par des formes géométriques abstraites et une fine pratique de la calligraphie. Mélangez tout cela, et vous obtenez des fresques et installations à l’impact aussi puissant que l’équilibre visuel est maitrisé. En effet, le binôme fait un travail minutieux qui nécessite finesse et patience. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le résultat est bluffant.

lek-sowat
Mausolée
lek-sowat
Mausolée

En utilisant les outils numériques propres à notre 21ème siècle, ils travaillent aussi bien en 2D sur un mur qu’en 3D dans l’espace, et se servent de la vidéo et de la photographie pour proposer des œuvres complètes. D’une manière générale, Lek & Sowat attirent les regards sur eux grâce au soin qu’ils apportent à s’approprier les lieux où ils posent leurs carnets de dessin et leurs bombes aérosols, à savoir les lieux abandonnés comme les institutions culturelles reconnues.
Leur « performance » secrète au Mausolée qui dura deux ans leur ouvrit les portes de la reconnaissance nationale et internationale en étant repérés en 2012 par le président du Palais de Tokyo, Jean de Loisy. Ce dernier leur offrit la chance d’organiser une grande exposition dans son musée, réunissant de nombreux graffeurs autour de leur passion commune. Lek & Sowat sont aussi les premiers artistes urbains à voir une de leur œuvre installée dans la collection permanente du Centre Pompidou à Paris !

Cette année 2017, le binôme s’est vu disposer de l’ensemble de l’espace extérieur et intérieur du Pavillon Carré de Baudouin à Paris sur toute la durée de sa fermeture. Donc, depuis le 21 janvier 2017, Lek & Sowat installent, peignent, projettent et réutilisent à leur guise ces 400 mètres carrés. En s’attaquant à un lieu culturel plutôt réputé, ils se mettent au défi de mettre en perspective leur processus créatif et ses coulisses. S’ils évoquent les thèmes de la mémoire et de la trace laissée par les individus, Lek & Sowat n’oublient pas leur amour pour la rue et continuent d’interroger l’institutionnalisation de l’art urbain.

Alors, le street art se doit-il de rester dans la rue ? Est-ce légitime pour cet art populaire d’entrer dans le circuit du marché de l’art, et de passer du grand public aux collectionneurs fortunés ?

lek-sowat
Le Pavillon Carré de Baudouin où se trouve la nouvelle exposition de Lek & Sowat

lek-sowat

lek-sowat` lek-sowat

Informations pratiques

Pavillon Carré de Baudouin
Métro Gambetta (ligne 3 et 3bis)
Bus 26 et 96 (arrêt Pyrénées / Ménilmontant)
Entrée libre du mardi au samedi de 11:00 à 18:00

Exposition
Visites guidées gratuites tous les samedis à partir de 15:00
Conférence en présence des artistes le mardi 4 avril à 19:00