L’underground parisien d’Hannibal Volkoff

La photographie débridée et décomplexée d’Hannibal Volkoff

Photographe d’origine nantaise, Hannibal Volkoff capture de 2007 à 2016 une part de l’underground parisien du XXIème siècle. Baby rockers, seapunks, gothico-glams et néo-kitschs, cohabitent dans l’excentricité de ce Paris noctambule. Mysticisme se mêle à la dépravation, beauté et sensualité avec destruction, mais jamais de laideur, un flux permanent de singularité esthétique parcourt ses différents clichés.

© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff

Portrait générationnel d’une jeunesse en manque de reconnaissance, ses photos subliment cette quête d’identité et ces égarements communautaires. Dans sa série Les Garçons Sauvages, Hannibal s’intéresse au milieu homosexuel à Paris entre 2007 et 2011. Ses photos sauvegardent ces sous-cultures d’autant plus contre culturelles que marginales pour en extraire et illuminer la beauté, l’instant présent et la réalité de ces mouvements et de ces non mises en scène.

© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff

Dans sa série Confession d’un Masque, le photographe ne capture plus l’intimité des soirées homosexuelles, mais un Paris underground entre 2010 et 2014. Un underground rythmé à la drogue, à la musique, à l’érotisme des corps assumés, à la sexualité débridée des différentes communautés, ainsi qu’à une certaine liberté absolue. Journal intime, photoreportage d’une jeunesse désabusée, ses clichés nous donnent une impression d’un autre temps alors qu’au contraire ils sont bel et bien le reflet de la société contemporaine.

À LIRE :   Los Angeles et sa culture hip-hop en photos, par Estevan Oriol
© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff

Parallèlement, de 2010 à 2015, Hannibal, à travers sa série Les Descendants : absinthe et cerfs-volants, photographie le milieu psyché-rock parisien.

© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff

En 2011, il cofonde la Galerie Hors-Champs avec Bernard Pegeon et Jean Christophe Compin.

© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff
© Hannibal Volkoff

Ses différentes séries photos ayant en thème commun la subculture jeune à Paris, sont compilées dans son ouvrage Nous naissons de partout, titré en hommage au poème de Paul Eluard Le Mouvement. Tu peux d’ailleurs t’offrir son fabuleux recueil photo juste ICI!

Sinon, tu peux toujours consulter ses différentes séries photo sur le site de l’artiste ainsi que sur son tumblr.

Michel-Angelo