RidiculeTV est bien un compte pro-Fillon

RidiculeTV, ou les pratiques douteuses des équipes 2.0 des politiques

 

Vous avez peut-être déjà entendu parler de Ridicule TV ? C’est une page Facebook, un compte Twitter et une chaîne YouTube qui se moque des politiques, en tapant 90% du temps sur Emmanuel Macron. Notamment en montant des vidéos pleines d’humour, à base d’interviews entrecoupées d’extraits de films, de séries, de memes ou encore de vidéos virales du Net. Jusque-là, rien de choquant, chacun a droit de s’exprimer sur les réseaux sociaux, d’autant plus quand c’est drôle ! Le vrai problème, c’est ceux qui se cachent derrière Ridicule TV : des militants pro-Fillon, et surtout … qui sont aidés par son équipe de campagne !

 

 

C’est BuzzFeed et Rue89 qui auraient découvert le pot-aux-roses. D’abord parce que François Fillon est le seul à n’être la cible d’aucune vidéo du compte : Macron et son équipe (notamment Laurence Haïm) se font taper dessus, ainsi que ceux qui l’ont rejoint (Bayrou, le dernier en date), Le Pen, Hamon et Hollande ont droit à une vidéo chacun, mais aucune des 24 vidéos publiées ne concerne le candidat des Républicains. Coïncidence ? Oooooh non.

D’abord, selon Rue89, le compte Twitter @RidiculeTV a été enregistré avec l’adresse mail d’un certain Anthony Bressy. Qui est-il ? Un des membres de l’équipe digitale de François Fillon, sous les ordres de Jean-Baptiste Doat. D’ailleurs, ce dernier avoue savoir qui se cache derrière Ridicule TV, même s’il assure que ce n’est pas l’équipe de campagne. Après de longues recherches, BuzzFeed ont eux découverts que les Twittos qui partageaient les vidéos publiées par RidiculeTV étaient des comptes bidons : leurs photos de profils étaient issues de banque d’images, et ceux qui étaient derrière les tweets n’étaient autres que des militants pro-Fillon.

Anthony Bressy explique à Rue89 que c’est un compte qu’il a enregistré et qui a été transformé. Pardon ? En fait, c’est une pratique courante ces dernières années. Les équipes de campagnes des politiques créent des comptes Twitter, qui publient automatiquement des infos, des citations politiques, etc. Ces comptes gonflent leur nombre d’abonnés pendant plusieurs années, et quand une élection arrive, les équipes de campagne donnent ces comptes à des militants, qui débutent donc avec plusieurs milliers de followers. C’est Jean-Baptiste Douat qui explique cette technique, lui qui avait d’ailleurs lancé le hashtag #StopChasseàLHomme, d’après Libération. Un hashtag qui avait été retweeté des milliers de fois, par l’équipe de campagne, par les militants et par… des comptes bidons contrôlés par des robots, via le logiciel Outwit.

Ridicule

 

Revenons à RidiculeTV. Il y a un souci avec la théorie d’Anthony Bressy disant que c’est un compte transformé … il a été ouvert en février 2017. Interrogé par Rue89, il aurait laissé un long silence, avant de lâcher « Non, ce n’est pas géré par nous. Oui je leur ai donné un compte Twitter pour qu’ils l’utilisent mais ça s’arrête là ». MOUAIS. Pas très convaincant.

À LIRE :   Friand de fromage ? Viens à la Tropicale Raclette de Montpellier

Peu après, Rue89 s’acharne et interroge Jean-Baptiste Douat, qui – Oh surprise ! – a un doute… Il confirme que c’est Anthony Bressy qui a créé le compte @RidiculeTV, et ce serait même peut-être quelqu’un de l’équipe de campagne qui aurait créé la chaîne YouTube et la page Facebook … Mais bon, il ne sait plus trop hein, il a un doute !

En fait, Jean-Baptiste Douat va plus loin. Il raconte que ces militants derrière les comptes Ridicule TV seraient une bande de potes, militants pro-Fillon, avec qui ils ont déjà travaillé lors de la campagne de 2012. Après avoir vu leurs montages sur les réseaux sociaux, ils auraient incité ces derniers à structurer tout ça, en leur offrant un compte déjà créé. “On a vu cela sur les réseaux sociaux, on leur a dit « c’est vachement bien ce que vous faites, faut structurer ça ». On va vous aider à créer un compte Twitter et à le faire monter vite avec nos comptes persos… On s’est coordonné avec eux : ce sont des gens qu’on connaît bien, on leur a donné un coup de main pour le lancement. ».

En revanche, Jean-Baptiste Douat et Anthony Bressy assure une chose : ces militants ne sont pas rémunérés, et les vidéos sont faites par eux et eux seuls. En revanche, ils reconnaissent avoir « donné des coups de main », comme par exemple inviter ces derniers à récupérer tel ou tel extrait, à aller voir ce qu’Emmanuel Macron avait dit à tel moment …

 

Ridicule

 

Plus tard, certains des comptes (« transformés » ou non) de militants pro-Fillon ont contacté Rue89 pour reconnaître les coups de main donnés par l’équipe 2.0 de campagne du candidat, ou encore qu’en effet ils ont rencontré Jean-Baptiste Douat pendant les élections législatives de 2012. Les sept personnes derrière RidiculeTV reconnaissent également être derrière le candidat des Républicains, mais nient faire de la propagande, même si « on est peut-être un peu plus sur Emmanuel Macron ».

Le problème avec toutes ces pratiques, c’est qu’il n’est nul part mentionné que les comptes RidiculeTV sont tenus par des militants pro-Fillon. En effet, comme BuzzFeed le souligne, il est probable que les partisans des autres candidats n’auraient jamais relayé les vidéos de RidiculeTV s’ils l’avaient su. En revanche, rien dans le droit électoral n’interdit ces pratiques. D’abord parce qu’un vide juridique existe à propos de l’utilisation des réseaux sociaux durant une campagne, ensuite parce que tant que les frais engagés sont inscrits dans les comptes de campagne, rien n’interdit à une équipe de campagne de faire de la propagande de façon anonyme. On peut donc s’attendre à voir ce genre de pratiques assez douteuses se multiplier durant les prochaines élections, tant que rien ne les interdira. Et encore, les politiques et les interdits …