Tiffany Roubert : la photographie comme une évidence

Tiffany Roubert : voyager, aimer, rencontrer

Tiffany Roubert

Tiffany Roubert naît à Marseille en 1990. Elle commence la photo en Australie, à 22 ans, durant sa licence en communication. La photographie est venue à elle, ça n’avait jamais été un objectif, mais elle y a pris tellement de plaisir qu’elle n’a pas pu se résigner à rentrer en France à la fin de son cursus. Elle s’est découvert une véritable passion en photographiant tout ce qui l’entourait au pays des kangourous, en particulier sa muse qui est devenue son amoureuse … ou l’inverse ?

Tiffany RoubertTiffany Roubert  Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert

Ses photos invitent le spectateur au voyage. Une fois sa passion découverte, son envie de ne jamais tomber dans la routine en a fait un métier, comme une évidence. Elle a rempli son passeport en même temps que sa carte mémoire, et ce sont ses photos de voyages qui l’ont fait connaître. D’abord faites de plages paradisiaques et de kangourous, ses photos ont petit à petit dévier vers le « lifestyle », en immortalisant des moments, des gens, des lieux. De Marseille au Nevada en passant par Londres, ses photos nous font faire le tour du monde en 80 clichés.

Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert

Puis Tiffany est devenue plus sociale dans son travail. En 2013, elle publie la série Lez Histoires d’Amour, qui met en scène deux femmes qui s’aiment, Laura et Morgane, en plein débat sur la légalisation du mariage pour tous. Son but : « explorer sans pudeur l’amour passionné que ces deux jeunes femmes partagent. Leur histoire n’est peut-être pas la même que la vôtre, mais le concept de l’amour véritable demeure le même pour tous, qu’importe l’orientation sexuelle. Voici le récit de mon voyage à travers l’amour. ». Une série de photos qui marquera son travail, et lui apportera une certaine notoriété, parce qu’elle a beaucoup plu.

À LIRE :   Regard sarcastique et critique dans ces illustrations trash
Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert

Une autre de ses séries sociales se nomme 60 years gone in 60 seconds (60 ans partis en 60 secondes). « 60 secondes, c’est le temps qu’il a fallu au propriétaire pour annoncer à Cécile et Marcel qu’ils allaient être expulsés de leur maison. 60 ans, c’est le temps pendant lequel ils y ont vécu. ». Une série qui touche n’importe qui. C’est d’ailleurs la force de Tiffany Roubert : toucher les gens. Que ce soit parce qu’ils s’identifient à ses photos, parce qu’ils voyagent avec, ou parce qu’ils aiment son esthétique, personne ne reste indifférent face à son travail.

Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert

Une photographe qui vit son métier à fond, et qui touche par la justesse de ses photos. Tiffany Roubert n’a pas fini d’échanger avec ses admirateurs, que ce soit par son travail ou ses réseaux sociaux (page Facebook et compte Instagram principalement), sur lesquels elle est très active.

Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert Tiffany Roubert

 

Damien Orsat