Fils de punk : 7 jours de célébrations punk

Et si Nantes était la ville la plus punk de France ?

L’espace culturel Stéréolux à Nantes célèbre, ou plutôt organise une « non-célébration foutraque et pas sérieuse ouverte à tous » du jeudi 23 au mercredi 29 mars. Le punk souffle ses 40 bougies, et cette courte période (de 1976 à 1978) a pourtant bouleversé bon nombre d’aspects de la société; l’occasion parfaite pour s’abreuver durant 7 jours de concerts, expos, conférences, ateliers et projections.

 

Le punk n’est pas mort et survivra avec au programme :

. Une conférence sur les racines punk aux USA

. Une table ronde : London-Paris 76-78 : Deux histoires punk

À LIRE :   Le festival Le Bon Air, de beaux jours d’électro sous le soleil de Marseille

. Concert de The last band in town revisitant les tubes de The Clash

. Un atelier fanzine pour laisser libre court à la créativité

punk

. Deux expositions en une : regards croisés sur les scènes punk anglaise et américaine par les deux photographes Bruno Blum et Sue Rynski, qui ont su capter l’époque et l’énergie dévastatrice du courant musical sur scène. Bruno Blum prêtera également des pochettes originales de sa collection.

punk

 

. La Bordel Party permettra aux groupes amateurs ou confirmés de reprendre sur scène deux titres cultes du punk, et diffuser leur furie musicale au public.

. Un concert exceptionnel du mythique groupe Buzzcocks.