Sammy Slabbinck, collages photos absurdes pour un rendu surréaliste

L’incroyable monde de Sammy Slabbinck

L’artiste belge Sammy Slabbinck, découpe et combine des photos des 50’s, 60’s et 70’s pour créer des collages à l’esthétique néo-vintage d’une force poignante. Son travail s’inspire des peintres surréalistes comme Dali ou Magritte et des collages pop art de David Hockney.

© Sammy Slabbinck
© Sammy Slabbinck
© Sammy Slabbinck
© Sammy Slabbinck

Son travail transforme les photographies publicitaires et de mode en contexte surréaliste et absurde, pouvant rendre n’importe quelle scène jugée « sérieuse », en situation comique. Quand une photographie l’inspire, il s’invente une histoire dans la tête et essaye de la transposer à travers ses collages. L’intérêt de son travail n’est en aucun cas de retranscrire une réalité mais de prouver la liberté de création qu’offre le collage.

À LIRE :   Les chicanos, des gangstas japonais comme aux U.S !
© Sammy Slabbinck
© Sammy Slabbinck
© Sammy Slabbinck

Sammy Slabbinck, s’est aussi occupé de l’illustration de la pochette du dernier album de Leonard Cohen, You want it darker, sorti le 21 octobre 2016.

 

Son travail ne s’arrête pas là car il réalise aussi des animations vidéos, et du stop motion.

On te laisse découvrir le reste de son travail juste ICI.

Publicités