Lieux de culte et hommages divins

Les maisons de Bouddha, Allah, Yahvé et Vishnou

Depuis des millénaires, l’homme, à travers les religions et les croyances, a construit des monuments dédiés aux esprits supérieurs. Ces lieux de culte résultent de prouesses architecturales et d’une adoration sans limite des Dieux qui nous protègent sur terre. Du temple bouddhiste en Thaïlande à la première mosquée décorée par une femme en Turquie, les hommages sont nombreux et variés.

 

La Grande Mosquée de Djenné au Mali

Après un an de travaux, la Grande Mosquée de Djenné est enfin achevée en 1907. C’est le plus grand édifice en adobe (terre crue) au monde. De style architectural soudano-sahélien, la construction a été supervisée par le chef de la corporation des maçons de Djenné, Ismaïla Traoré. Les branches de palmiers insérées dans les murs absorbent les contraintes dues aux variations climatiques et servent d’échafaudage pour l’entretien de l’édifice. La moitié de la mosquée est couverte d’un toit, l’autre moitié est une cour de prière à ciel ouvert.

culte

Hallgrimskirkya en Islande

Église luthérienne située dans le sud-est de Reykjavik, sa construction a duré plus de 40 ans pour se terminer en 1986. Son architecte, Guojon Samuelsson, puise son inspiration dans les orgues basaltiques et décide d’utiliser le béton comme principal matériau pour la réalisation de cette église au style expressionniste. Elle doit son nom au poète et pasteur Hallgrimur Petursson. Plus haut bâtiment de l’Islande jusqu’en 2008, sa flèche mesure 75 m. À l’intérieur, son imposant orgue possède 5 200 tuyaux.

culte

La Synagogue jubilaire de Prague en République tchèque

La première pierre est posée en 1905, les travaux se poursuivent jusqu’en 1906. Les plans sont confiés aux architectes Wilhelm Stiassny et Frantisek Fröhlich, qui imaginent un édifice mêlant influences orientales (style mauresque) et innovations architecturales (style art nouveau et courant sécession viennoise). Jeu d’arcs en accolade, polylobés ou à lambrequins, chapiteaux composites, la décoration est marquée par une omniprésente polychromie. La voûte en étoile est percée en son centre d’un oculus orné d’un vitrail représentant une étoile de David.

culte

Pogost de Kiji en Russie

C’est un ensemble architectural, situé sur l’île Kiji au milieu du lac Onega, comprend deux églises avec clochers datant du XVIIIème et XIXème siècle, entourées d’un mur formant des enclos paroissiaux. D’après la légende, l’église de la Transfiguration aurait été construite à l’aide d’une seule hache, ensuite jetée dans le lac par l’artisan. Cette église sert pour le culte lors de la période estivale. L’autre, l’église de l’Intercession de la Mère de Dieu est l’église « d’hiver » où le culte est assuré d’octobre à Pâques.

À LIRE :   Après la loi sur le renseignement, plus de cryptage téléphonique ?
culte

La Mosquée Sakirin à Istanbul en Turquie

Construite par l’architecte Hüsrev Tayla, décorée par Zeynep Fadillioglu, cette mosquée sunnite a été le chantier de 4 années de travaux. Elle est la première mosquée décorée par une femme dans la Turquie moderne. Les motifs décoratifs dérivent de l’art Seljuk. Un immense lustre, composé de « gouttes d’eau » en verre, reflète une prière où la lumière d’Allah tombe sur les fidèles comme de la pluie.

culte

Wat Rong Khun en Thaïlande

Temple bouddhiste situé au sud de Chiang Rai, Wat Rong Khun est surnommé le « temple blanc« . Son extraordinaire blancheur symbolise la pureté de la religion et les miroirs incrustés suggèrent la réflexion de l’illumination. Pour accéder à ce temple, les visiteurs doivent passer devant un lac parsemé de créatures des enfers. Construit par Chalermchai Kositpipat, artiste thaï de renom, le temple aurait dû être achevé en 2008, mais ne sera finalement terminé qu’en 2070.

culte

Le temple Sri Ranganathaswamy en Inde

Temple hindou situé dans le sud de l’Inde, il est consacré à Ranganatha, la forme de repos de Vishnou. C’est le premier et principal des 108 Divya Desams, temples sacrés de Vishnou. Il est le plus grand temple d’Inde et l’un des plus grands complexes religieux au monde. Le temple est cerné de 7 murs concentriques (mathil suvar) cernés par 21 gopurams (constructions par lesquelles on pénètre dans les enceintes successives du temple). Les deux salles majeures sont celle des mille piliers, qui sont 953 en réalité, et celle au cœur de l’édifice, qui a un plafond doré.

culte

Le sanctuaire de Las Lajas à Ipiales en Colombie

L’église se situe dans le canyon formé par la rivière Rio Guaitara. C’est un des centres de pèlerinage les plus importants d’Amérique du sud depuis le XVIIIème siècle. Selon la légende, l’église aurait été construite à l’endroit même où une petite fille muette retrouva la parole par miracle. Sa construction aura duré près de 35 ans pour se terminer en 1949. De style néogothique, cette église qui enjambe les gorges du canyon a été élue deuxième merveille de Colombie, juste après la Cathédrale de sel de Zipaquira.

culte

Manon