Le regretté club londonien Boombox, acteur de la scène fashion décalé

Retour en images sur le mythique club londonien Boombox

A l’Est de Londres, chaque dimanche de 2004 à 2007, de jeunes inconnus bien sapés ou célébrités du milieu de la mode se rejoignaient tous au club Boombox, pour quelques heures de liberté et décadence sans jugement, simplement pour le plaisir de danser et s’amuser sans prétention.

club club club

 

Le club a fermé ses portes pour le nouvel an dans la nuit de 2007 à 2008, sa destinée fut ainsi brève mais non moins flamboyante. Les acteurs de la nuit se rappellent avec nostalgie d’un temps ou cette fête hebdomadaire a su capturer l’esprit avant-gardiste de la ville, en symbolisant le lieu d’une poussée créative qui réveilla la mode à Londres. Les anonymes se mélangeaient et dansaient aussi bien avec Kate Moss que Hedi Slimane. Enfin, les Djs se partageaient les platines, comme une soirée de mix entre Dj Medhi et Justice.

club club club club club

 

Un authentique espace de liberté désormais fermé, mais qui survit à travers les précédentes images de Allistair Alan, photographe officiel des fragments de souvenirs flous du club Boombox.