Les stars parfaites, ça existe vraiment ? Pas sûre.

Le #celestechallengeaccepted, ou la preuve que les stars ne vivent pas dans le même monde que nous.

Femme aux multiples facette et aux multiples compétences, Celeste Barber a du smile à revendre et des blagues à faire. Et nous sommes les premiers à bien se marrer, notamment avec son #celestechallengeaccepted, lancé en Janvier 2015. 

Celeste Barber représente la femme du 21ème siècle, simple et active, mais surtout pas parfaite.
Maman d’une poignée de mioches, comédienne, actrice et écrivaine, l’australienne aime bien se moquer de tout ce que la société consumériste nous met dans le crâne grâce aux médias. Et oui, nous sommes bombardés de publicités dans la rue, dans les magazines, au cinéma, à la télévision…  et partant du constat que la répétition fixe la notion, vous ne serez pas surpris de comprendre que ces formes esthétiques zéro-défauts que l’on voit H24 s’impriment inconsciemment dans nos esprits.

C’est comme si nous étions tous prisonniers d’une réalité fictive et sublimée que les grosses entreprises nous incitent à désirer et surtout, acheter.
La promotion de ces corps parfaits passe aujourd’hui par les réseaux sociaux (Instagram, Facebook, Snapchat) utilisés à outrance par les plus jeunes générations, ainsi que par les peuples et autres stars so bling-bling financées par les firmes pour porter le logo sur les photos publiées sur ces mêmes réseaux sociaux. C’est de cette image fabriquée de toutes pièces que la comédienne Celeste Barber se moque, et bien comme il faut !

Certaines célébrités sur Instagram semblent croire que nous, les personnes non-riches et non- privilégiées, nous sommes stupides et pensons que ce qu’elles publient est réel. Je voulais essayer de montrer combien ça pouvait être ridicule pour une personne « normale » de recréer ces photos. 

En parodiant les positions chelou des demoiselles la plupart du temps cul-nu, les duck-face 0% Botox (ou pas) claquées dans tous les sens, et les situations loufoques qui n’existent que sur ces clichés fantasques, Celeste Barber rappelle surtout aux femmes mais aussi aux hommes, que la réalité est toute autre que celle que les stars nous montre.

La preuve que la confiance en soi ne passe pas par la satisfaction de ressembler à un pot de peinture trop lisse pour son âge mais par le fait d’assumer son bidon à bière et sa tête de fatiguée sans maquillage !
star star star star star star star

À LIRE :   Le centre d’hébergement pour SDF à Paris XVI encore pris pour cible

Retrouvez Celeste Barber sur
Facebook
Instagram
Internet