« Les rues » de Paris se mettent à l’économie participative !

Le premier garde manger solidaire débarque dans les rues de Paris.

paris
À Berlin, des frigos solidaires ont pris place dans les rues.

En ce début d’année 2017 à Paris, les rues se dotent d’armoires et autres placards novateurs et surtout solidaires. Au numéro 295 de la rue de Charenton dans le 12ème arrondissement, sont suspendues aux barreaux d’un centre social plusieurs armoires fabriquées à partir de caisses et de cagettes de récupération. Objectif de ces boîtes : permettre à qui le souhaite de déposer ou de récupérer des produits de consommation de premier usage comme des pâtes, du riz, des boîtes de conserves, des produits d’hygiène, etc.

L’association parisienne Cap ou Cap? s’est associée au collectif d’architectes On a Pensé à Un Truc pour proposer à la ville de mettre en place ce nouveau système de partage solidaire des denrées alimentaires encore inconnu aux rues parisiennes. Déjà, l’association avait installé une « boîte à dons » dans le quartier de Dausmenil, place Félix Eboué – qui eue un très grand succès -. Pour les personnes à l’origine du garde-manger solidaire rue de Charenton, l’objectif est de rendre ce type d’installation à autant d’endroits que possible, comme on peut le voir à Berlin par exemple ! Là-bas, l’association Lebensmittelretten récupère les invendus des supermarchés pour ensuite les placer dans des frigos installés un peu partout dans la ville. Franc succès, les frigos solidaires appelés FairTeiler se sont implantés dans le reste de l’Allemagne, permettant aujourd’hui à de nombreuses personnes de se nourrir avec des produits frais et de bonnes qualités fournis par plus d’un millier de commerces à travers l’Allemagne.

À LIRE :   #FoodFilms : et si les géants d'Hollywood passaient en cuisine
paris

Sur le même schéma d’économie participative, l’application Too Good To Go lancée en mai 2016 propose aux utilisateurs d’acheter à moindre prix des produits alimentaires invendus par des commerces de proximité, des épiceries, ou des boulangeries. À retrouver sur le site Internet, et en application ! 😉