En Italie, le cannabis est militaire

A quand un cannabis made by l’armée française ?

A Florence, deux hangars renferment 200 plants destinés à un usage thérapeutique. Le projet cannabis est supervisé par l’armée italienne qui bichonnent les plants. Les militaires ont trouvé la recette parfaite pour prendre soin des plantes vertes : une salle chauffée à une température entre 20 et 28°, des plants disposés sous des éclairages artificiels puissants, et même bercés par des morceaux de Mozart. 

cannabis

De plus, outre la rapidité de la pousse, le pays compte produire 100 kilogrammes de produits finis en cette année 2017, un score plus que suffisant pour les 2000 à 3000 malades soulageant leur douleur avec la Marie Jeanne. A 6,88€ le gramme, les doses vendues en pharmacie contiennent beaucoup moins de THC que l’ordinaire, mais plus de CBD, composant anti-inflammatoire.

À LIRE :   Le cannabis synthétique, un fléau mortel qui se propage
cannabis

L’utilisation à usage médical est autorisée depuis 2007, mais jusque-là, la production était importée des Pays-Bas. En produisant son propre cannabis, l’Italie est un pays relativement progressiste en Europe sur ce sujet. En effet, en 2016, un projet de loi a été étudié sur la légalisation du cannabis à usage récréatif, une loi soutenue par les forces de l’ordre pour diverses raisons. La légalisation empêcherait une main mise de la mafia sur la drogue, et elle contiendrait également moins de polluants chimiques.

Si la loi est acceptée dans un futur proche, la consommation publique resterait néanmoins interdite, et la détention ne devrait pas dépasser les 15 grammes par domicile et 5 grammes à l’extérieur pour une culture totale limitée à 5 plants.

Publicités