Les « joyeuses » colonies de vacances militaires en Russie

Patriotisme dès le plus jeune âge avec les militaires !

Ha les jolies colonies de vacances ! En Russie, elles s’apparentent plus à des camps d’entraînements militaires. Tous âgés de 6 à 18 ans, et volontaires, les apprentis soldats accomplissent durant deux semaines leur devoir de citoyen en devenant de bons patriotes.

Russie Russie

 

Après le lever de drapeau et un bol de sarrasin pour le petit-déjeuner, place aux activités ! Allumer un feu, sauver un camarade lors d’une simulation d’attaque, démonter et remonter une kalachnikov en un temps record, et pour finir une leçon en classe semblable à un lavage de cerveau en l’honneur de la Russie.

Russie

 

L’objectif de ces camps ? Apprendre dès le plus jeune à être capable de défendre son propre pays un jour, et accroître leur sentiment d’appartenance et fierté envers la nation. Les adultes commencent également à investir les camps d’entraînements et intégrer les valeurs militaires et la morale nationaliste.

À LIRE :   Les pollutions visibles par l'objectif de Pierpaolo Mittica
Russie

 

Le gouvernement russe, fiers de ces bons citoyens, a également lancé un programme d’éducation patriotique pour les années 2016-2020. Outre les camps, des dessins animés un brin nationaliste seront diffusés à la télévision pour les bambins et des cours d’histoire militaire russe seront enseignés aux adolescents.

Russie

 

Au-delà du maniement des armes dans les camps, la doctrine, encore plus inquiétante, s’infiltre facilement dans les cerveaux-éponges des enfants. Les leaders en profitent donc pour entretenir la haine à l’égard des autres pays. A la question « quelle est la religion des terroristes ? », les enfants répondent en chœur « l’islam ». Un propos alarmant d’une Russie qui s’enferme toujours plus dans sa forteresse.

Russie

 

Crédit pour certaines photos : Maxim Dondyuk