Autoportraits d’un nouveau genre pour la photographe Sarah Ann Loreth

32e28_sarah-ann-loreth-13_

Quand conceptuel et photo ne font qu’un chez Sarah Ann Loreth

La photographe américaine Sarah Ann Loreth se passionne pour le conceptuel et la nature, qu’elle lie dans ses clichés. Zoom sur cette artiste d’un nouveau genre. Sarah Ann Loreth est une américaine, tout droit venue du New Hampshire. Spécialisée dans les autoportraits, elle associe la nature, avec des éléments plus mystérieux, plus abstraits.

Une vieille photo polaroid qui traîne dans ton grenier depuis 10 ans, une tache d’encre sur un mur, ta danse de la victoire, ta poubelle ou ton dressing… l’art est partout, tout le temps, et tu n’en as parfois même pas conscience. Mais si tu n’as jamais réussi à tirer parti de tout ce potentiel – et Dieu sait qu’il est impressionnant – d’autres y arrivent, et même très bien. Tu ne les connais pas ou tu en as vaguement entendu parler; dans les deux cas, Open Minded est là pour que tu restes à la page, et que tu deviennes l’expert en art que tout le monde s’arrache. Aujourd’hui, on s’intéresse à la photographe Sarah Ann Loreth et à son travail imaginaire.

À LIRE :   Vermibus passe les mannequins à l'acide
wingsqu

Sarah Ann Loreth est le genre de photographe qui, en plus de capturer le bon moment, sait manier la retouche sans en faire trop. Chez elle, c’est le conceptuel qui prime. La nature est son terrain de jeu, et arpente les différents angles qu’elle peut trouver lors de ses prises.
Comme chaque photographe, Sarah Ann Loreth sait choisir ses modèles mais participe également à part entière à ses photographies. Souvent mise en scène, elle utilise beaucoup le feu sur ses clichés, qui donne un aspect de réalité à ses photos.
Rêverie, abstraction et esthétisme règnent ainsi dans ses clichés.

14716733505_9d4e29867b_o static1.squarespace.com b457a_sarah-ann-loreth-11_ 1082062899 15544919175_c4e78b9554_b sarah_ann_loreth8 photo