Cannabis: quand consommation rime avec pendaison

En Malaisie et à Singapour: le cannabis tue

cannabis

La peine de mort, ce châtiment cruel qui anéanti le droit à la vie. Elle indigne déjà lorsqu’il s’agit de crimes, alors pour vente de drogues douces, la punition est plus que disproportionnée: elle semble irréelle. Portant dans certains pays, la peine de mort statutaire est prononcée pour possession de quelques grammes d’herbe. Statutaire, cela signifie que le juge ne peut même pas prendre en compte des circonstances personnelles ou tout autre élément. La sentence s’applique automatiquement au nom du principal argument invoqué par ces systèmes judiciaires de fer : l’effet dissuasif sur le trafic de drogue….

Singapour ou la mort pour 500 grammes de cannabis

Le pire, c’est qu’il ne suffit pas d’être chopé avec dans ses poches Ms Jane. Tu peux être présumé coupable de trafic de stupéfiants simplement en portant sur toi les clés ouvrant un local contenant du cannabis. En plus d’ôter la vie, cette méthode dite dissuasive bafoue la présomption d’innocence et le droit au procès équitable. A Singapour, pour plus de 500 grammes de cannabis, la peine de mort statutaire s’applique ainsi sans négociation possible. Un sort qu’a connu Chijioke Stephen Obioha, un nigérian arrêté avec 2,6 kilos de cannabis en 2007. Pendu le 18 novembre dernier, les multiples manifestations n’ont pas réussi à l’épargner.

cannabis
Chijioke Stephen Obioha, pendu le 18 novembre 2016 à Singapour pour possession de 2,6 kilos de cannabis.

La Malaisie, encore plus sévère: 200 grammes

« Loin du paradis« , l’un des rares longs-métrages sur le système judiciaire malaisien en matière de trafic de drogues douces, porte bien son nom. 3 touristes américains, un peu naïfs, ont eu le malheur de s’offrir une pause shit sur les flancs du fleuve KinabatanganCoût de la fumette entre potes: pendaison. Même si la terrible histoire qu’il conte est une fiction, le film reflète une réalité toujours d’actualité en Malaisie.

À LIRE :   A quoi bon passer son bac quand on peut l'acheter facile sur internet ?
cannabis
« Return to paradise », réalisé par Joseph Ruben, avec Vince Vaughn et Joaquin Phoenix.

En Malaisie, tous les délits liés au cannabis pour des quantités au-dessus de 200 grammes mènent à la corde. L’équivalent d’une cannette de coca remplie aux deux tiers… Les grâces se font rares, parfois l’accusé s’en tire avec « seulement » la prison à vie. Depuis 2009, 50 victimes ont succombé au très dur régime judiciaire malaisien. Shahrul Izani figure sur la liste de ceux qui ont vu leur demande de grâce rejetée. Arrêté le 25 septembre 2003 avec 622 grammes de cannabis, sa pendaison est imminente malgré les innombrables pétitions lancées par Amnesty International. Il ne lui reste plus qu’à attendre dans le couloir de la mort aux côté de 600 autres malheureux.

cannabis
Shahrul Izani, condamné à mort pour 622 grammes de cannabis.

D’autres pays appliquent la peine capitale pour des quantités plus importantes ou pour trafic de drogues dures, notamment la Thaïlande, l’Égypte ou le Vietnam. Alors si tu voyages dans un de ces pays: prudence, discrétion ou abstinence, ça vaut vraiment pas le coup.

Publicités