Le magazine Playboy est de retour !

Le premier numéro de Playboy s’exhibe dans les kiosques

 

Disparu des étalages français depuis 2011, le célèbre magazine de charme Playboy renaît de ses cendres tel un phénix et se déploie dans les kiosques sous la forme d’un trimestriel.

Playboy

 

Le premier numéro paru le 9 décembre et consacré à l’amour à la française, a subi un lifting avec une ligne éditoriale moins vulgaire, mais toujours aussi coquine. Ayant acquis une grande popularité par son ton effronté et ses mannequins dénudés à sa première parution en 1953, le magazine a ensuite souffert de l’émergence d’Internet et de l’accès libéré à la pornographie.

Playboy

 

Racheté par un couple belge, la rédaction en chef a été confiée aux journalistes Guillaume Fédou et Raphaël Turcat. Ce dernier, ancien rédacteur en chef de Technikart Magazine, nous résume le nouveau Playboy comme étant « moderne, curieux, étonnant et transgressif. ».

 

Mais alors qu’y a t’il dans ce premier numéro ? De la culture et du sexy ! On peut notamment se délecter d’une enquête sur une drogue, de témoignages sur la drague de rue, d’un reportage sur le mariage gay au Bangladesh, d’une grande interview de Brigitte Lahaie « marraine de la raie publique », et d’un ancien entretien avec Donald Trump en 1990.

À LIRE :   The Chemistry : Chimie & compagnie
Playboy

 

Une rumeur circule sur la disparition des femmes nues sur papier glacé. Vrai ou faux ? Raphaël répond avec panache « On est Playboy donc on montrera toujours des corps nus mais je ne veux pas que ce soit un grand bordel vulgaire. Nous refusons de mettre les articles intelligents d’un côté et les filles à poil de l’autre. D’ailleurs, on ne s’interdira pas de faire aussi poser des mecs nus, comme des femmes de tous les âges. On s’intéresse aussi beaucoup au transgenre, ce qui promet de belles surprises… »

 

Un revival qui s’inscrit dans l’air du temps et présage un bel avenir au magazine cul-turel ouvert aussi bien aux hommes et aux femmes.

Playboy