Tu te couches tard, t’es bordélique et grossier? Continue c’est bon pour la santé!

Qui a dit qu’être à l’arrache, c’était mal?

intelligent

Sûrement pas les récentes études à ce sujet. Des analyses réalisées en Belgique confirment que se coucher à des heures tardives et occuper ses nuits à des activités cérébrales stimulent et boostent nos neurones. D’où la tendance des personnes ayant un QI au-dessus de la moyenne à flirter avec l’aube lorsqu’il s’agit d’aller dans les bras de Morphée. Range ta montre et innove, la nuit éveille l’inspiration.

 

intelligent
Ranger, c’est pas bon pour la santé, et tant mieux! De quoi fournir une bonne répartie à tes coloks maniaques à la prochaine embrouille. Car selon les chercheurs du Minnesota, les personnes bordéliques, vivant dans un désordre quotidien, auraient tendance à développer une créativité plus importante que la moyenne. En effet, l’ésprit étant moins concentré sur le rangement et l’organisation, il serait plus libre pour toutes les autres activités.
intelligent

Quand tu lâches un gros mot en public, selon le milieu: regards consternés, jugements et mépris sont souvent les premières réactions de tes interlocuteurs choqués. Tu peux dorénavant leur rétorquer avec fierté: « vas ****, je suis juste plus futé« . Et oui, c’est officiel, l’université en psychologie Marist College comme la revue Language Science affirment que dire des grossièretés stimulerait notre intelligence et reflèterait également un signe d’aptitude linguistique élevé. Les personnes usant d’un éventail large de gros-mots se révèlent donc plus malins que la moyenne et plus riches dans leur bagage lexical. En toute innocence et pour la bonne cause, laisse s’exprimer le plus trash de ton vocabulaire!

À LIRE :   Paris, la ville du sexe ?
Publicités