Les hallucinants Monts Tianzi en Chine

Des murs de 1250 mètres d’altitude

Alors le dénivelé… Disons qu’il est carrément radical. Des murs de végétation et de roches, à la verticale, qui s’étendent sur 130km2 dans un climat tropical à la biodiversité fascinante. Ils foutent le vertige, inspirent des scénarios de science-fiction, attirent photographes, touristes, grimpeurs chevronnés… Les Alpes ou la Cordillère des Andes rougissent de jalousie, car il faut bien le reconnaître les Monts Tianzi ou le parc de Zhangjiajie – pour ceux qui ont une bonne prononciation en chinois  n’ont pas vraiment d’égal. Même la plus épaisse des brumes n’arrive pas à masquer ces monstres rocailleux qui nous font presque peur: vont-ils s’écrouler ou croître sans fin jusqu’à flirter avec le ciel? Pas encore. Pour le moment, compte environ 1250 mètres de roches qui s’élancent dans les airs. Bienvenue au parc Zhangjiajie dans la province chinoise d’Hunan: funiculaire ou session d’escalade, tous les moyens sont là pour aller tâter les sommets vertigineux.

À LIRE :   La culture de l’opium en Chine entre tradition, trafic et guerres

 

tianzi tranzi tianzi tianzi tianzi tianzi tianzi
Publicités