Hayao Miyazaki, le retour du maître incontesté de l’animation japonaise

Hayao Miyazaki est de retour !

Le voyage de Chihiro, Le château dans le ciel, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoké, ces noms d’œuvres cinématographiques ne nous sont pas inconnus. Ils sont tous signés de la main de Hayao Miyazaki, réalisateur et co-fondateur du studio Ghibli. Accessibles aussi bien pour les enfants que les adultes, les films ont rencontré un grand succès international.

animation

 

La jeunesse de Hayao a fortement été marqué par la guerre, une mère gravement malade par la tuberculose, et un père et oncle fabriquant sans relâche des gouvernails d’avions de chasse. Un monde en guerre, des machines volantes, la nature, l’écologie et l’humanité sont devenus des thèmes récurrents dans les productions du cinéaste. Sa technique est également impressionnante, il planche avec passion sur des planches de papier armé de pinceaux, peinture, encre. Chaque image devient ainsi un véritable tableau d’art immédiatement reconnaissable.

À LIRE :   Trop bu hier ? Fais l'amour !
animation

 

En 2006, le Time Magazine le nomme comme l’une des personnalités asiatiques les plus influentes. En 2013, Miyazaki prend sa retraite en révélant ce qui devait être son dernier film Le vent se lève.

 

Mais coup de théâtre, il vient d’annoncer son envie de réaliser un long-métrage d’une idée de court-métrage sur lequel il travaille actuellement, et sur ordinateur. Boro la chenille, « l’histoire d’une frêle chenille velue, tellement minuscule que vous auriez tôt fait de l’écraser entre vos doigts » sortira courant 2020. On espère à nouveau qu’il sera empli de poésie, d’émotion et d’espérance. En attendant, on peut toujours se délecter des précédentes pépites d’animation du génie cinéaste.

animation