Roman Melnikov : tatouage abstrait et informel

Un prénom qui sent bon l’avant-garde et l’experimental.

Originaire et résident à Moscou en Russie, Roman Melnikov a de beaux jours devant lui au sein de la communauté du tatouage.

Sans cesse dans l’expérimentation plastique, il explore les possibilités formelles de la fumée et parfois des traces de pinceaux, pour en extraire des dessins uniques. Il ne travaille qu’avec du noir ainsi qu’en dotwork, c’est-à-dire en tatouant point par point. Parfois, la fumée s’évapore sur la totalité du bras ou de la jambe, et parfois elle est emprisonnée dans une forme invisible… Un cadre imaginaire géométrique qui canalise l’air intouchable.

D’abord impressionnée par la forme vaporeuse et fantômatique du tatouage, je suis incroyablement surprise par la technique utilisée qui requiert une précision et surtout une patience sans limites… Tout cela, pour créer un mouvement tantôt lent, saccadé, ou tantôt oppressant. Ce qui compte donc, c’est l’unicité, l’originalité de la pièce ! Ça me rappelle alors Pierre Soulages, un artiste français des années 40 qui a longuement travaillé sur les reflets de la couleur noire. Aujourd’hui figure emblématique de la peinture informelle et de l’abstraction, le travail de Roman Melnikov est, de la même manière, une recherche formelle de l’informel, pour figer le mouvement

À LIRE :   JUN CHA PARIS 2013

Roman Melnikov pousse dans ses retranchements le processus de création de ce dernier.
L’expérimentation visuelle, plastique et graphique semble être le moteur de son travail d’artiste, et c’est bien ce qui le rend si captivant !

melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo melnikovtattoo

melnikovtattoo
Soulages
melnikovtattoo
Soulages
melnikovtattoo
Soulages

Marvin Melnikov
Instagram
Facebook

Publicités